Accueil » Les Echosbels » LES HÉCHOS: ISIDORE GNATON KINI

LES HÉCHOS: ISIDORE GNATON KINI

Isidore Gnaton Kini: fondateur de l’Université Aube Nouvelle (ex-ISIG).

Le 28 novembre dernier, il a procédé à la remise de 105 ordinateurs et d’un drone à la Gendarmerie nationale. La cérémonie a eu pour cadre l’Etat-major de la Gendarmerie nationale à Ouagadougou. Pour l’occasion, le ministre de la Sécurité en personne, Clément Sawadogo, a fait le déplacement pour aider le Chef d’état-major, le colonel-major Omer Tapsoba,  à recevoir les équipements au nom des ‘’pandores’’. L’idée de faire ce don lui est venue lors d’un passage dans une garnison de la marée chaussée où il a constaté un manque de matériel de travail. L’ordinateur étant un outil indispensable pour la saisie et la conservation des documents administratifs, voilà pourquoi l’établissement qu’il a fondé (Institut supérieur d’informatique de gestion, ISIG, à l’origine) a décidé de faire cette donation d’une valeur de près de 400 millions de nos francs. Un geste de grande générosité s’il en est, surtout au moment où les brigades de gendarmerie sont la cible de terroristes qui détruisent équipements et documents. Si les actes sont sauvegardés dans une base de données, même en cas de destruction des ordinateurs, ils peuvent être récupérés. Que dire du drone qui peut et doit permettre de collecter des informations capitales dans la lutte contre les malfaiteurs! Une grande contribution à l’amélioration des conditions de travail de nos pandores. La balle est désormais dans le camp de la Gendarmerie nationale qui doit en faire un usage utile et optimal au bénéfice de la Nation. Bravo à Isidore G. Kini et à l’Université Aube Nouvelle pour avoir eu cette idée géniale et l’avoir concrétisée. La voie est ouverte. A qui le tour?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *