Accueil » Mounafica » Ce qui lie Roch Kaboré à la présidente du RDR

Ce qui lie Roch Kaboré à la présidente du RDR

Tout d’abord, je voudrais corriger une impolitesse à l’endroit de mes lecteurs. La dernière fois, vous avez découvert un nouveau visage sur la page sans savoir de qui il s’agit. Eh bien, sachez qu’à partir de maintenant, c’est cette égérie qui va représenter Mounafica.  Elle me donne une identité et j’espère que vous allez l’adopter. Bonne lecture donc.

Vieux de la vieille dans la faune politique ivoirienne, Henriette Diabaté, à la faveur du dernier congrès du RDR, le parti présidentiel en Côte d’Ivoire, vient de se voir porter à la tête de ce parti. Cette dame aura été de tous les combats politiques ivoiriens, de la lutte pour l’indépendance avec l’historique marche des femmes à Grand-Bassam, à sa collaboration avec Alassane Ouattara. Elle a vu des vertes et des pas mûres pour son choix politique.

Cette dame de fer reste un exemple pour ses sœurs africaines. Au moment où elle monte encore de grade dans la hiérarchie  du RDR, c’est ce moment qui coïncide avec la chute programmée de Soro Guillaume, un ami du général Bassolé qui nous veut du bien, confère les écoutes téléphoniques lors du coup d’Etat de Golf.

Quand on dit que la Côte d’Ivoire et le Burkina sont unis par l’histoire et la géographie, ce n’est point une vue de l’esprit, c’est du concret. Pendant longtemps, le président ADO a été soupçonné d’être un Burkinabè, il traine d’ailleurs toujours cette qualification dans certains milieux xénophobes en Côte d’ivoire. Ironie du sort, voilà qu’Henriette Diabaté, la présidente du RDR, vient confirmer ses liens multiséculaires. Oui, dans une autre vie, l’actuel Grand chancelier de Côte d’ Ivoire a porté le nom Kaboré et ce n’était pas une déformation de Gnaoré, mais bien KABORE, un frère du président Roch du même patronyme. Henriette a un fils qui est dans le monde des affaires et qui porte fièrement le nom Jean Philippe Kaboré.

Le MPP, qui ne partage certes pas la même idéologie que le RDR mais qui semble avoir des atomes crochus avec le RDR, vient de voir ses liens renforcés. On le sentait venir depuis la présidentielle, le communicant qui a fait le marketing politique de ADO semble être le même pour Roch Kaboré, la couleur orange, le slogan presque photocopie. D’un côté, «ADO la solution», de l’autre «Roch la réponse».

Maintenant avec Henriette Diabaté aux commandes, les liens vont aller au-delà des slogans. Si les portes du palais de Cocody n’étaient qu’entrebâillées au pouvoir burkinabè à cause de l’influence de Blaise Compaoré, aujourd’hui, la donne a changé. La belle-sœur peut-elle laisser tomber son beau quand il a besoin d’aide?

Voilà pourquoi maintenant le pouvoir peut même revenir sur cette affaire de gestion diplomatique de l’implication de Soro au coup d’Etat du RSP. Ce n’est un secret pour personne que le pouvoir à Abidjan souhaite se débarrasser de Soro; l’extrader au Burkina ou à la CPI ne gênerait pas du tout Hambak et ses amis du RDR.

Ceci n’expliquant entièrement pas cela, les problèmes de Djibrill Bassolé ne font que s’amplifier: le président de son parti, la NAFA, a jeté l’éponge, Soro n’est plus dans les bonnes grâces d’ADO, le ciel ne fait que s’assombrir pour le seul général de gendarmerie que nous avons.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *