Accueil » Economie-Finances » Loi de finances 2020: le Burkina Faso s’autofinance

Loi de finances 2020: le Burkina Faso s’autofinance

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), Lassané Kaboré, était l’invité du point de presse du gouvernement organisé le 9 janvier 2020. Une occasion pour lui de donner plus d’informations sur la loi de finances 2020. Il ressort de ce point de presse que sur un budget de 2.233,316 milliards de FCFA en recettes, les recettes propres représentent 84,84%. Le Burkina s’autofinance. 

Le MINEFID à l’extrême gauche

Le budget 2020 s’établit à 2.233,316 milliards de FCFA en recettes. Les recettes propres se chiffrent à 1.894 milliards de FCFA contre 1.697 milliards de FCFA en 2019, soit un accroissement de 197 milliards de FCFA ou de 11,65%.

Elles sont constituées essentiellement de recettes fiscales qui représentent 87,30% du total en 2020. Les recettes propres représentent 84,84% des recettes totales du budget de l’Etat contre 86,82% en 2019.

Quant aux ressources extérieures, elles se chiffrent en 2020 à 338,536 milliards de FCFA contre 257,564 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 80,972 milliards de FCFA ou 31,44%.

Comment le Burkina Faso compte-t-il mobiliser ces recettes propres?

Pour Lassané Kaboré, le gouvernement va miser sur le rendement de l’impôt et poursuivre les réformes en cours au niveau des régies de recettes.

Les dépenses du budget de l’Etat se chiffrent à 2.518,45 milliards de FCFA en 2020 contre 2.213,29 milliards de FCFA en 2019. Elles sont constituées de dépenses courantes d’un montant de 1.642,29 milliards de FCFA et de dépenses en capital pour 876,16 milliards de FCFA, correspondant à des parts relatives respectives de 65,21% et 34,79, contre 71,39% et 28,61% en 2019.

La prédominance des dépenses courantes dans le budget 2020 s’expliquerait essentiellement, selon le ministre, par l’évolution des dépenses de personnel qui sont passées de 700 milliards de FCFA en 2018 à 835 milliards de FCFA en 2019 et à 878 milliards de FCFA en 2020.

Leur part par rapport aux dépenses totales est de 34,86% en 2020 contre 37,76% en 2019.

Elles absorbent 46,33% des ressources propres du budget de l’Etat et 53,08% des recettes fiscales contre 53,31% en 2019.

Les dépenses d’investissements se chiffrent à 866,16 milliards de FCFA en 2020 contre 628,06 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 238,10 milliards de FCFA.

Les investissements financés sur ressources propres se chiffrent à 479,65 milliards de FCFA contre 333,07 milliards de FCFA en 2019, soit une hausse de 146,58 milliards de FCFA.

En analysant les dépenses, on se rend compte que 461,46 milliards de FCFA reviennent à l’Education et 234,502 milliards à la Santé. La Défense et Sécurité obtiennent 344,203 milliards de FCFA et le monde rural 115,76 milliards de FCFA en 2020.

Le projet de budget de l’Etat, exercice 2020 a été élaboré conformément aux orientations du Document de programmation budgétaire et économique pluriannuel (2020-2022) et qui visent la consolidation des acquis des exercices antérieures, à travers la finalisation de la mise en œuvre du PNDES.

Adoua Kassiro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *