Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Lutte contre la drogue : le projet de stratégie nationale de lutte contre la drogue, la toxicomanie et la violence en milieu scolaire en cours de validation

Lutte contre la drogue : le projet de stratégie nationale de lutte contre la drogue, la toxicomanie et la violence en milieu scolaire en cours de validation

Dans la salle de conférence des archives nationales à Ouagadougou ce 01 avril 2019, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a présidé l’atelier de validation du projet de stratégie nationale de lutte contre la drogue, la toxicomanie et la violence en milieu scolaire. L’objectif de ce panel selon le ministre Ouaro, est que cette tribune de réflexion puisse apporter une plus-value et une contribution significative à ce projet de stratégie avant d’être amendé.

Le Ministre Ouaro à l’ouverture de cet atelier sur la lutte contre la drogue en milieu scolaire

« Il était important que le Burkina Faso élabore une stratégie nationale de lutte contre la drogue, la toxicomanie et la violence en milieu scolaire » dixit d’entame le ministre Stanislas Ouaro de l’Education Nationale et la Promotion des Langues. En effet fait-il constater, « malgré les différents efforts que nous déployons dans le milieu scolaire pour prévenir la consommation de la drogue, pour juguler la violence et l’incivisme en milieu scolaire, le phénomène perdure et s’aggrave ». C’est pourquoi « nous avons discuté avec les différents partenaires pour élaborer une stratégie de lutte sur cinq ans que nous allons mettre en œuvre pour réduire la consommation de la drogue en milieu scolaire afin justement d’y réduire la violence et l’incivisme »a-t-il souligné. Aussi, rassure-t-il, «  l’élaboration de cette stratégie a été participative et inclusif, prenant en compte les engagements internationaux du Burkina ».

D’une manière plus concrète, la mise en œuvre de cette stratégie sera guidée par trois principaux  axes. Il s’agit de la prévention, de la prise en charge et la répression et enfin le pilotage ainsi que le soutien. A travers ces axes déclinés par le ministre Ouaro, l’objectif recherché c’est de permettre de juguler le phénomène de sorte à ce que : « La consommation de la drogue soit réduite en milieu scolaire; la toxicomanie soit réduite en milieu scolaire et enfin que le climat scolaire soit apaisé et propice aux enseignements et aux apprentissages » ajoute-il.

les participants de cet atelier

Par ailleurs, le Pr Stanislas Ouaro dit avoir l’assurance « que l’enjeu de cette stratégie est bien perçu par les participants de cet atelier et qu’en conséquence, elle saura bénéficier des riches contributions des différents participants ».

En outre, pour le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues, il convient de rappeler que « cette stratégie nationale de lutte contre la drogue, la toxicomanie et la violence en milieu scolaire a été conjointement élaborée par les différents partenaires techniques et financiers, le ministère de la santé, le ministère de la femme de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, le ministère de la sécurité à travers la police et la gendarmerie et aussi les ONG partenaires qui luttent contre la consommation de la drogue et la toxicomanie en milieu scolaire ». Prévu pour durer cinq ans, les attentes du ministre sont claires : « la stratégie doit permettre de venir à bout du phénomène d’ici à 2024 ».

Hamadou Ouédraogo  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *