Accueil » Gouvernance - Développement » Lutte contre la drogue dans la province du Nahouri: 30 kg de cannabis, 80 kg de produits pharmaceutiques illicites et nombreux autres saisis dans la province

Lutte contre la drogue dans la province du Nahouri: 30 kg de cannabis, 80 kg de produits pharmaceutiques illicites et nombreux autres saisis dans la province

Le secrétariat permanent du comité national de lutte contre la drogue en collaboration avec les services de répression a organisé une opération conjointe contre le trafic de la drogue et des produits illicites dans la province du Nahouri du 18 au 22 novembre 2019. Cette opération a permis de saisir de nombreux produits prohibés et interpeller 4 personnes. C’est l’information qu’a donnée à la presse locale et nationale le secrétaire permanent du comité national de lutte contre la drogue, Elvie COMPAORE entouré des   services de répression ce samedi 23 novembre 2019 à la direction provinciale de la police nationale du Nahouri.

Elvie COMPAORE SP CNLD en costume avec les membres du comité

Le trafic de drogues et de produits pharmaceutiques illicites constitue un problème global de santé et de sécurités publiques dans le monde, en Afrique et au Burkina Faso. Ce phénomène est devenu l’une des principales sources de financement du terrorisme, servant les intérêts des groupes armés illégaux qui mettent en péril le pouvoir politique et entravent le développement économique et social. Il affaiblit les institutions démocratiques, augmentent la violence et nuisent à l’environnement. Dans sa déclaration préliminaire le secrétaire permanent monsieur Elvie COMPAORE  a relevé que le Burkina Faso autrefois pays de transit est devenu un pays de consommation et de commercialisation de drogues ayant de nombreuses conséquences sanitaires, sécuritaires et socio-économiques.

Une vue des produits saisi

C’est pour répondre à ces préoccupations que le secrétariat permanent en collaboration avec les services de répression à savoir la police, la douane, les services des eaux et forêts a organisé une opération conjointe. Elle a permis de saisir 30 kg de cannabis, 80 kg de produits pharmaceutiques illicites, 400 sachets d’alcool frelaté ainsi que des produits de contrebande composés de 76 caisses de boissons alcoolisées, 20 paquets de boissons non alcoolisées. Il faut ajouter l’interpellation de 4 personnes dont 2 pour vérification d’identité et les 2 autres pour détention, vente et consommation de cannabis.

La photo de famille

Selon le secrétaire permanent monsieur COMPAORE, cette opération a permis    d’identifier les zones et pistes du trafic, de dissuader les trafiquants et les consommateurs de la drogue. Par ailleurs elle a favorisé de renforcer la cohésion entre les différents services intervenant dans la lutte contre la drogue a –t-il affirmé.  Monsieur a terminé en remerciant les responsables de la sécurité au niveau national, les hommes et femmes qui ont mené cette opération ainsi que l’ambassade de France pour sa contribution. Il a demandé aux populations de maintenir cette collaboration soutenue avec les forces de sécurité pour juguler ce fléau

Jean Aoue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *