Accueil » Politique » Lutte contre le terrorisme: les femmes du NTD offrent une enveloppe d’un millions de francs CFA aux FDS

Lutte contre le terrorisme: les femmes du NTD offrent une enveloppe d’un millions de francs CFA aux FDS

Une enveloppe de soutien , d’un millions de francs CFA  au profit des  forces de défense et de sécurité pour lutter contre le terrorisme au pays des hommes intègres.Tel est le geste des femmes de la sous-section communale du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) de l’arrondissement n°4 de Ouagadougou, au cours d’une cérémonie qu’elles ont organisé le samedi 31 août 2019 à Ouagadougou pour soutenir les forces de défense et de sécurité dans leur mission régalienne .

Les femmes du NTD ont remis symboliquement une enveloppe de soutien aux FDS à leur président qui transmettra à qui de droit

La situation sécuritaire au Burkina Faso devient de plus en plus inquiétante et demande une force commune de toutes les couches du pays pour y faire face. Alors les discours creux des uns et des autres, les interminables lamentations ou les initiatives isolées et sans lendemains n’ont plus lieu d’être. Il faut impérativement une mobilisation générale s’appuyant sur une réflexion structurante pour sauver le pays des hommes intègres du péril qui le guette. Des actions immédiates et réfléchies sont attendues du premier arbitre du pays jusqu’au citoyen Lambda pour arriver à pousser l’ennemie hors de nos  frontières. Et cette fois ci, des propositions allant dans ce sens, c’est le Nouveau Temps pour la démocratie(NTD) parti de la mouvance présidentielle qui dresse une liste. En effet, le samedi 31 août 2019 à Ouagadougou, les femmes  de la sous-section communale du NTD de l’arrondissement n°4 de Ouagadougou ont organisé une cérémonie de soutien aux forces de défense et de sécurité.

Fatimata Bambara, secrétaire provinciale des femmes du Kadiogo(entourée de ses sœurs) témoigne leur engagement à soutenir les FDS

Une occasion à laquelle elles ont offert symboliquement une enveloppe d’un montant d’un million de franc CFA pour encourager les FDS dans leur mission quotidienne qu’est d’assurer la sécurité des biens et des  personnes du Pays. Cette forte  mobilisation des femmes  du NTD selon Fatimata  Bambara, secrétaire provinciale des femmes du Kadiogo témoigne leur engagement à soutenir les FDS . « Aujourd’hui nous sommes là pour dire que nous sommes avec les FDS ,les encourager dans cette lutte contre le terrorisme et que nous allons vaincre » a confié Mme Bamabara.

Et pour le président du NTD, Vincent T Dabilgou  qui a salué cette initiative des femmes qualifiée « noble et patriotique » a profité de l’occasion faire  quelques propositions de son parti dans la lutte contre le terrorisme car pour lui désormais au Burkina Faso, le terrorisme est une donnée à prendre en compte. Et ces propositions se résument en trois points. Il s’agit notamment  pour lui d’observer une trêve sociale, une unité d’action politique face au terrorisme au sein des partis politiques, la révision du  PNDES pour placer la sécurité au 1er rang des priorités, magnifier au quotidien les victoires et sacrifices de nos FDS, renforcer le système national de renseignements et enfin, organiser, au-delà du reversement de la subvention financière aux partis politiques à la lutte contre le terrorisme une contribution populaire patriotique en nature ou en espèces de toutes les forces vives de la nation ( fonctionnaires, citoyens, opérateurs économiques).

Le président du NTD,Vincent T Dabilgou

Car l’objectif actuel du parti, a dit son président étant de faire bloc comme un seul homme autour des valeurs cardinales de l’unité nationale et de la cohésion sociale pour l’intégrité territoriale de notre « chère nation ». Et dans aucun pays du monde sur ce terrain, a aussi ajouté M.Dabilgou, l’armée à elle seule n’est parvenue à vaincre le terrorisme.« Il faut nécessairement des relais au niveau des populations et chaque burkinabè pour lui  doit être prêt à s’engager sous le drapeau pour défendre la patrie .Il faut ouvrir l’œil et le bon » a-t-il conclu.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *