Accueil » Défense-Sécurité » Lutte contre le terrorisme : le patronat burkinabé offre 100 millions pour soutien aux FDS

Lutte contre le terrorisme : le patronat burkinabé offre 100 millions pour soutien aux FDS

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Conseil National du Patronat Burkinabé (CNPB) a procédé à une  remise d’un chèque  d’une valeur de 100 millions en soutien aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) au ministère de la sécurité. La cérémonie de remise est intervenue ce mardi 26 février 2019, en présence de  Ousséni Compaoré, ministre de la sécurité et de  Apollinaire Compaoré, président du patronat burkinabé.

le présidium lors de la cérémonie de remise

Cent (100) millions de  FCFA. Telle est la valeur du don  que le conseil national du patronat burkinabè  a mis à la disposition du ministère de la sécurité dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Ce geste combien important de l’empire du milieu, à en croire Ousséni Compaoré ministre de la Sécurité, va réduire de nombreux insuffisances des forces de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. Pour lui, la lutte contre le terrorisme est un combat quotidien et le plus important est que le Burkina Faso est sûr de là où il va et est sûr de vaincre.

Très heureux de ce geste venant des hommes d’affaires du Burkina Faso, le ministre de la sécurité a dressé  ses remerciements au conseil national du patronal. Il a par ailleurs, dit avoir bon espoir pour la bonne marche des affaires, son département y veillera  à la protection des citoyens.

le president du CNPB remettant le chèque au ministre de la Sécurité

Le président du patronat burkinabè, Apollinaire Compaoré, pour sa part, a fait savoir que  cette action  de soutien, est une concrétisation d’un de ses engagements  pris lors de son investiture en décembre 2018.

Soulignant que la sécurité dans un pays est le plus important et surtout pour les hommes d’affaires il dit  être prêt, lui et ses collègues  à poursuive cette action de soutien. Les raisons de ce geste  poursuit-il, est une contribution  à  « nos FDS qui luttent nuits  et jours pour vaincre les forces du mal de notre pays. Et nous sommes conscient que c’est par qu’il Ya la sécurité que nous faisons des affaires et sans la sécurité  c’est très difficile et voir impossible de mener à bien nos activités ».

C’est pourquoi, il a mis à la disposition des FDS  enfin d’encourager leur capacité de mobilité des forces de sécurité. Selon lui, cette action  est « un petit  geste de solidarité pour signifier que nous sommes de cœur avec eux dans leur lutte ». Il a rassuré que le patronat  restera toujour disponible à accompagner les FDS  dans leurs  missions quotidiennes.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *