Accueil » Logtoré » Médicaments aphrodisiaques achetés sans prescription: pour une nuit de plaisir et toute une vie de problèmes

Médicaments aphrodisiaques achetés sans prescription: pour une nuit de plaisir et toute une vie de problèmes

De plus en plus, des hommes et des femmes se dopent pour faire l’amour. Objectif, booster leurs virilités engourdies. Puissance sexuelle, érection longue durée, … chaque partenaire souhaite pimenter le désir sexuel et éviter que sa moitié n’aille voir ailleurs. Pourtant, l’utilisation de ces aphrodisiaques peut avoir des conséquences mortelles. En effet, elle peut être à l’origine de maladies de foie, de problèmes de cœur ou de reins.

Au Burkina, des faux médicaments aphrodisiaques sont vendus dans la rue.

Les faces cachées de ces médicaments censés rendre garçon au lit sont multiples et variés. Selon les gynécologues, «Le risque le plus élevé est un arrêt cardiaque car le phénomène consiste à un pompage rapide du sang pour maintenir le sujet en érections pendant un certain temps. Or, durant ce processus le cœur joue un rôle considérable. Conséquence, en cas de fatigue, il peut lâcher».

Pour ceux qui ont toujours la libido en branle, et apparemment, des Burkinabè n’ont plus que «ça» en tête et à la bouche, attention, il y a de fortes chances que la consommation de ces produits vous conduise aux urgences, pour les plus chanceux. Pour d’autres, les effets secondaires peuvent virer à des drames que la honte les oblige à cacher… Ces produits vendus aux coins des rues de Ouaga et dans les villes moyennes sont de véritables bombes à retardement aux conséquences inattendues. Même si leur marché semble juteux. Le sexe n’est-il pas devenu pour les jeunes le principal sujet de prédilection, en termes de préoccupations, d’offres et de solutions?

Il est vrai que dans la besace de la plupart de ceux qui y ont recourt il y a des problèmes sexuels liés notamment aux éjaculations précoces, aux érections molles ou courtes… Mais il est mieux de briser la honte et d’aller franchement en consultations médicales. A quoi bon s’abonner à la mort, au nom d’un dopage dont les revers sont terribles? Il ne faut point en douter: ces produits inducteurs d’érection ou stimulateurs pour décupler plaisirs et performances sont de purs poisons! Parce que très toxiques. Tous ceux qui les consomment confient en fait leur santé à des charlatans.

En définitive, ces aphrodisiaques non conseillés, ni prescrits par un médecin, achetés dans nos marchés chez les vendeurs de médicaments par terre, sont des produits dangereux qui produisent une nuit de plaisir et toute une vie de problèmes. Alors, évitons-les comme de la peste noire.

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *