Accueil » Mounafica » Une même personne occupe deux postes de responsabilité aux ministères des Mines et de l’Agriculture

Une même personne occupe deux postes de responsabilité aux ministères des Mines et de l’Agriculture

Le Ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, a animé une conférence de presse ce jour 6 septembre 2018 en prélude à la tenue de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) qui aura lieu du 27 au 29 septembre 2018. Pour le ministère, le thème retenu est: «L’exploitation des ressources minérales en Afrique: quelles stratégies pour en faire un moteur de croissance et de développement durable».

Mounafica n’a pas été invité à cette conférence de presse. Mais comme il avait déployé ses antennes pour capter le son qui en sortirait, il a été surpris de constater au présidium que le poste de Secrétaire permanent de la SAMAO est toujours occupé par Brahima Sorgho.

Ce qui étonne, c’est le fait que ce dernier ait été nommé au cours du Conseil des ministres du 13 juillet 2018 au ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques à un poste de directeur général. Voici l’extrait du Conseil des ministres de ce 13 juillet 2018: «Monsieur Brahima Sorgho, Mle 241 858 C, Enseignant-Chercheur, catégorie P3, 2ème échelon, est nommé Directeur général de la Société d’exploitation des phosphates du Burkina».

Le14 août 2018, le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, Alassane Guiré, procédait à son installation en tant que Directeur général de la Société d’exploitation des phosphates du Burkina (SEPB). L’opinion a attendu en vain la nomination de son remplaçant ou d’un intérimaire à la SAMAO.

Mounafica se demande pourquoi un tel cumul? Voilà Brahima Sorgho qui se retrouve au four et au moulin. Il doit courir entre deux postes dans deux ministères.

Le Burkina Faso en général et le ministère des Mines en particulier manque-t-il de compétences pour occuper le poste le Secrétaire permanent de la SAMAO?

Mounafica, tout œil tout ouïe!

3 commentaires

  1. Ne vous inquiétez pas, il s’en va juste après la SAMAO 2018.

  2. Merci pour cette rubrique!

  3. Merci de la vigilance, pourquoi attendre tout ce temps; un éminent chercheur (économie); disait: »nul n’est indispensable à un système mais la nation est utile pour tous »

Répondre à LEJUSTE Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *