Accueil » MENA: l’UNICEF soutient la scolarisation des filles avec un véhicule 4×4 et 50 motos

MENA: l’UNICEF soutient la scolarisation des filles avec un véhicule 4×4 et 50 motos

Les relations de partenariat entre le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) se portent bien. La preuve, le vendredi 9 juin 2017, l’UNICEF a octroyé du matériel roulant, tel un véhicule 4×4 et 50 motos tout terrain au ministère. Ce geste se veut une contribution de l’UNICEF à la scolarisation des enfants, surtout des filles.

Remise symbolique du matériel roulant au ministre de l’Education, Jean Martin Coulibaly
Remise symbolique du matériel roulant au ministre de l’Education, Jean Martin Coulibaly

Après le ministère de la Santé, c’est au tour du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation de bénéficier du soutien de l’UNICEF à travers un véhicule 4×4 et 50 motos. Pour la représentante résidente de l’UNICEF, Anne Vincent, l’éducation des enfants est un des piliers du développement de notre pays.

Le Burkina Faso, soutient-elle, a fait d’énormes progrès par rapport à l’éducation des filles. «Au niveau du primaire, nous avons atteint la parité», a-t-elle noté. Néanmoins, avoue-t-elle, de gros efforts restent à faire au niveau du préscolaire, du post-primaire et du secondaire pour avoir davantage de filles à l’école.

Une vue du matériel roulant offert par l’UNICEF
Une vue du matériel roulant offert par l’UNICEF

Pour y arriver, Anne Vincent pense qu’il faut mettre les inspecteurs et les membres de la hiérarchie au différents échelons administratifs du ministère dans de bonnes conditions au regard du mauvais état des routes, afin qu’ils puissent faire correctement leur travail. D’où ce don de matériels roulants, destinés à des secteurs plus vulnérables, tel le Sahel mais aussi à la Direction au niveau central et régional, à la Direction de la promotion de l’éducation des filles. «Le ministre a instruit tout son personnel de prendre bien soin de ce véhicule qui a une durée de vie variant entre 5 et 10 ans», a-t-elle indiqué.

La représentante résidente de l’UNICEF, Anne Vincent
La représentante résidente de l’UNICEF, Anne Vincent

Par ailleurs, la représentante résidente de l’UNICEF a confié que le MENA n’est pas le seul récipiendaire de véhicule et de moyens de mobilité. A l’en croire, l’UNICEF a des plans de travail annuel et chaque année elle essaye de soutenir trois ministères au maximum. «Nous essayons d’être assez équitables. Beaucoup de ministères comme ceux de la Femme, de la Santé…, sont en partenariat avec nous. Tous, reçoivent leur lot de véhicules au fur et à mesure. Après le ministère de la Santé il y a quelques jours, aujourd’hui, c’est le MENA», a-t-elle conclu.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *