Accueil » Arts-Culture » Ministère de la Culture: Abdoul Karim Sango dresse le bilan de ses actions de 2018

Ministère de la Culture: Abdoul Karim Sango dresse le bilan de ses actions de 2018

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme(MCAT), Abdoul Karim Sango a animé, dans la matinée de ce mardi 12 février 2019, un point de presse  ou il a dressé le bilan de sa gestion  2018  et des perspectives pour celle à venir.

le présidium lors du point de presse

Après un an passé à la tête du département en charge de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul  Karim Sango était face à la presse dans la matinée de ce mardi 12 février 2019 à Ouagadougou. Objectif : dresser le bilan de l’année écoulée  et se pencher sur les perspectives à venir. Pour le patron  du MCAT,  échanger  avec les journalistes autours des points inscrits dans la vision imprimée de son département, était une priorité. A cet effet,  certains points comme l’exigence du respect des règles de bonne gouvernance ont été abordé  par le conférencier du jour. Aussi, Il en veut pour preuve la tenue effective de la Semaine nationale de la culture du 24 au 31 mars 2018 dans le volet culture en ce qui concerne le bilan. Outre la SNC, Abdoul Karim Sango a confié qu’au cours de 2018, son département ministériel a organisé les états généraux de la SNC et cela en vue de la rendre plus dynamique.

Autres actions mise en œuvre par le ministère sont entre autres, l’inscription du parc W dans le patrimoine mondial, la signature d’une convention de financement d’un montant de 10 millions d’Euros avec l’Union européenne pour la mise en œuvre du programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture. Par ailleurs, le ministère a obtenu le financement d’un montant d’un milliard de FCFA de 15 films à travers le fonds de soutien mis en place par le président du Faso en prélude au FESPACO. Aussi, la coopération culturelle avec la France, Cuba, L’Union européenne, le Maroc, l’Algérie, la Turquie, la république Tchèque, la Roumanie, la Tunisie, l’Egypte, la Russie, le Japon et la Chine s’est renforcée au cours de 2018. De plus, le ministère s’est employé à faire le classement de 16 800 biens meubles du patrimoine national dans les registres d’inventaires des musées publics et privées. Egalement, plusieurs décrets et arrêtés ont été adoptés.

S’agissant du volet tourisme, le ministère a pu réaliser  par la voix de son patron, une cartographie des sites touristiques et 252 licences d’entreprises ont été délivrées et 10 établissements d’hébergements touristiques ont été classés. A cela s’ajoute l’organisation des états généraux du tourisme, l’organisation d’une session de formation en communication de crise au profit de professionnels de la sous-région. Tout cela s’est traduit par une progression des arrivées du tourisme interne à hauteur de 4,5%.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme(MCAT), Abdoul Karim Sango

En termes de perspectives, Abdoul Karim Sango ambitionne d’ici deux ans porter la contribution d’industrie culturelle à 7% et celle du tourisme à 4,5% et le tout pour porter la création d’emploi à l’ordre de 5,6% comme prévus par le PNDES. L’atteinte de ces objectifs, a  indiqué  le patron du MCAT devra passer par une meilleure organisation de la 26e édition du FESPACO et de la 15e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou, la mise en œuvre du programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture. Autres points inscrits dans l’agenda de  Abdoul Karim Sango pour les deux ans à venir,  c’est l’organisation de grandes conférences publiques régionales sur la place des valeurs culturelles dans la transformation positive de la nation burkinabè et l’organisation des semaines régionales de la culture en prélude à la 20e édition de la SNC et l’opérationnalisation de la fusion SNC et la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *