Accueil » Mounafica » Le ministre Alpha Barry veut-il être député dans le Kourwéogo?

Le ministre Alpha Barry veut-il être député dans le Kourwéogo?

Par pur hasard, en route pour Ouahigouya pour le week-end pascal, moi Mounafica j’ai fait un arrêt à Boussé pour revoir un vieil ami. Comme d’habitude, les retrouvailles se sont terminées dans un bistrot qui était plein à craquer. Les clients devisaient sur la SNC, le terrorisme, l’insécurité et tout naturellement la politique politicienne. Nous n’allons pas revenir en détails sur la quantité énorme de sucre cassé sur le dos du président Roch Kaboré.

Il est accusé à-tout-va, on lui reproche presque tout et surtout ce manque de poigne pour punir ceux qui sont confondus de fautes publiques. L’exemple de cette affaire d’audiences monnayées par des travailleurs de Kosyam a été longuement débattu. Les uns et les autres estiment que c’est à la présidence de mener des enquêtes pour démasquer les fautifs et les sanctionner et non une dénonciation de ceux qui ont bénéficié de cet avantage de payer pour accéder au président du Faso. Car a affirmé un client, celui qui a payé pour rencontrer le président a déjà atteint ses objectifs, il ne viendra jamais dire: «Voilà, j’ai payé telle somme pour avoir une audience».

A côté de cette discussion, un des clients est revenu sur le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry. Visiblement, il en sait un brin sur lui concernant ses intentions politiques. Car l’homme a lancé: «Alpha Barry a pris la carte MPP, il veut être député de Boussé». Moi Mounafica, j’ai comprimé un fou-rire, car il n’y a pas longtemps, Né Wendé me parlait des ministres qui se disent non-partisans, avec leur tête, le 1er ministre Paul Kaba Thiéba, puis Alpha Barry et celui de la Communication Remis Dandjinou. Lors du dernier congrès du MPP, ces ministres n’ont pas été cités dans une instance quelconque du MPP.

Aujourd’hui, les choses ont changé! Le 1er ministre marche certes sur la pointe des pieds mais entend se positionner dans le Sourou. Il en est de même pour Alpha Barry qui veut faire de Boussé son fief politique. Des informations qui nous sont revenues, le ministre des Affaires étrangères est en campagne depuis un bon moment, il ne cesse de poser des actions en faveur des populations de la zone. Cet engagement est la normale, car aujourd’hui on ne peut pas être dans un gouvernement d’un président élu démocratiquement et prétendre être technocrate; en entrant dans le gouvernement on a franchi le pas politique et il faut l’assumer.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *