Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Miss Universités Burkina 2018: et la plus belle étudiante est… Aïda Ouédraogo

Miss Universités Burkina 2018: et la plus belle étudiante est… Aïda Ouédraogo

La Miss entourée par ses deux dauphines

La finale de la 16ème édition du concours de beauté Miss Universités Burkina a connu son apothéose le samedi 7 avril 2018 dans la salle des fêtes de Ouaga 2000. La finale a été âprement disputée entre 20 jeunes filles issues de plusieurs localités du Burkina Faso. Et, au finish, la couronne est revenue à Aïda Ouédraogo qui succède à Aïda Sibibé.

 Aïda Ouédraogo a été sacrée lauréate. Etudiante en première année de communication à l’Institut africain de management (IAM), elle est âgée de 19 ans avec 1m79 et 69 kg. Elle a été élue Miss Universités 2018 parce qu’elle a convaincu les membres du jury à travers ses démarches en tenue traditionnelle, de jeune fille et surtout par son speech éloquent sur le thème «Jeunesse africaine et émigration».

Très émue, elle s’est confiée en ces termes: «Le tailleur a mal pris les mesures. Je me suis retrouvée avec une petite culotte que je ne pouvais pas mettre. Je me suis mise à pleurer. Une de nos tatas (celles qui nous encadraient) avait un collant et me l’a donné. C’est pourquoi je suis sortie en collant noir. Ce n’était pas une expérience facile pour moi. Entre-temps, j’ai voulu renoncer en me comparant aux autres candidates qui étaient selon moi vraiment à la hauteur. Quand ils m’ont appelé, je suis tombée parce que je n’y croyais pas. Suis couronnée Miss ce soir. Je n’ai pas de mot, je rends grâce à Dieu».

En guise de récompense, elle est repartie avec un chèque de 3 millions de F CFA et d’autres lots dont des pagnes offerts par des partenaires de Miss Universités 2018. La Miss Universités 2018 a également reçu un chèque de 2 000 000 de F CFA du réseau de téléphonie mobile ONATEL, 1 000 000 de F CFA de la SODIBO et des gadgets. Ses deux dauphines se nomment, Nadège Tanou et Anassiratou Seck. La première dauphine gagne, en plus des gadgets offerts par les sponsors, la somme totale de 1 500 000 F CFA et la deuxième empoche 1 050 000 F CFA.

Il faut noter que l’élection Miss Universités Burkina 2018 a été ponctuée par des prestations d’artistes burkinabè et d’ailleurs. Eunice Goulla, Malika la Slameuse, Abibou Sawadogo, Hawa Boussim et l’artiste-musicienne camerounaise, Reniss, ont agrémenté la soirée.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *