Accueil » Coopération-Diplomatie » Mohamed Ibn Chambas à Kosyam: les Nations unies réitèrent leur soutien continu pour la consolidation de la paix au Burkina Faso

Mohamed Ibn Chambas à Kosyam: les Nations unies réitèrent leur soutien continu pour la consolidation de la paix au Burkina Faso

Ce vendredi 18 mars 2016, le représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, était chez le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il est venu approfondir les discussions avec les autorités burkinabè sur l’appui de l’ONU aux efforts nationaux en vue de la consolidation de la paix et l’établissement d’une paix durable au Burkina Faso.

La légende c'est Mohamed Ibn Chambas et sa délégation en audience avec le président Roch Marc Christian Kaboré.
 Mohamed Ibn Chambas et sa délégation en audience avec le président Roch Marc Christian Kaboré.

Cette visite de Mohamed Ibn Chambas, accompagné d’Oscar Fernandez-Taranco, Sous-Secrétaire général à la consolidation de la paix, constitue la deuxième visite consécutive des responsables de l’ONU au Burkina Faso en l’espace de moins d’un mois. En cette période d’insécurité face aux djihadistes dans la sous-région et les conflits avec les «Koglwéogo», il n’y a pas de quoi s’en étonné.
En effet, cette visite de Ibn Chambas a été effectuée à la demande du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, suite à sa récente visite (02 mars 2016) au Faso. Elle a pour but de renforcer les discussions que le Secrétaire général a entamées avec les autorités burkinabè sur l’appui de l’ONU aux priorités du gouvernement dans les domaines de la consolidation de la paix, notamment dans les secteurs de la sécurité, la justice, l’état de droit, la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

Mohamed Ibn Chambas et sa délégation
Mohamed Ibn Chambas et sa délégation

La question du terrorisme dans les pays sahéliens a également été abordée avec le président Kaboré. Ainsi, selon Mohamed Ibn Chambas, ils ont échangé sur «les énormes défis transnationaux auxquels sont confrontés les pays du Sahel, notamment la montée de la menace terroriste, la radicalisation et l’extrémisme violent».
A l’occasion, les Nations unies ont réitéré leur appréciation au président du Faso pour son engagement personnel et celui du gouvernement à assurer la paix, la stabilité et le développement du Burkina Faso. De même, M. Chambas dit avoir réitéré «les assurances faites par le Secrétaire général de l’ONU sur le soutien continu de l’ONU au gouvernement et au peuple burkinabè face à ces défis».
Lydie Poda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *