Accueil » Politique » La NAFA forme ses jeunes

La NAFA forme ses jeunes

2ème du genre, la Nouvel Alliance du Faso (NAFA) insiste et persiste, il est impératif que les jeunes aient une vision claire de la politique et du programme politique de leur parti. C’est ce qui a justifié une session de formation pilotée par le secrétariat exécutif chargé des élèves et étudiants de la NAFA au profit des jeunes étudiants ce 1er décembre à Ouagadougou. Le lancement de cette activité s’est fait en présence de la presse et d’imminentes personnalités de la NAFA dont le secrétaire général du parti, M. Dicko Mamoudou et du secrétaire national adjoint chargé des relations extérieures du parti, M. Aziz Dabo.

Le présidium lors de la rencontre avec les journalistes

«Les jeunes c’est la relève, se sont eux qui vont défendre les idéaux du parti. C’est pourquoi nous formons cette relève», a confié d’entré de jeu, M. Dicko Mamoudou avant de préciser que la première formation avait porté sur les «réseaux sociaux et respect des droits». Cette deuxième formation est plus technique axée sur le thème: «participation citoyenne et développement durable».

Le SG de la NAFA, Mamoudou Dicko

Le secrétaire général de la nouvelle alliance du Faso soutient que dans un contexte national marqué par un certain incivisme, il était opportun de former les jeunes à la citoyenneté et au développement durable. Au-delà de cela, le SG l’affirme, «nous sommes un parti politique créé avec un programme de société et il est tout aussi important que nos militants s’approprient le programme politique de leur parti. Nous sommes un parti qui a une vision pour le développement du Burkina Faso; nous ne sommes pas là seulement pour la conquête du pouvoir». C’est pourquoi mentionne-t-il, «nous nous inscrivons dans une dynamique de formation des jeunes afin de les outiller sur les différents idéaux politiques». C’est aussi dans la perspective des élections à venir, a-t-il reconnu: «nous voulons des jeunes capables de porter haut les idéaux du parti de sorte à ce qu’ils soient des relais du parti dans leurs quartiers, leurs universités, bref dans leur entourage en général».

Le formateur, M. Hien Moutan, troisième secrétaire exécutif adjoint chargé de l’employabilité des jeunes à la NAFA

Le formateur, M. Hien Mounta, troisième secrétaire exécutif adjoint chargé de l’employabilité des jeunes à la NAFA, a rappelé la citation de Thomas Sankara à savoir: «Un militaire sans formation idéologique et politique est un criminel en puissance». C’est dans ce sens que la NAFA entend faire la différence par rapport aux autres partis en formant ses jeunes. Le SG a même rassuré que la continuité de la formation sera assurée par de la documentation qui sera constamment mise à la disposition des jeunes.

En ce qui concerne la formation proprement dite, M. Hien compte dispenser un module sur la citoyenneté. Il s’agira selon lui de savoir: «Qu’est que le citoyen? Quels sont ses devoirs? Quels sont ses droits par rapport à la république? Quels sont les institutions de notre pays? Quelles sont les politiques publiques pour le développement durable?» Il pense que ce contenu renforcera les capacités politiques des jeunes de la NAFA.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *