Accueil » Economie-Finances » NAHOURI Le budget gestion 2019 de la commune de Guiaro a été adopté

NAHOURI Le budget gestion 2019 de la commune de Guiaro a été adopté

Le conseil municipal de la commune de Guiaro dans la province du Nahouri était en session ce jeudi 15 novembre 2018. Présidée par le maire Jonas YOGO, plusieurs points étaient inscrits à son ordre du jour dont le budget de 2019. Elle a connu la présence des responsables provinciaux des finances et les services techniques communaux.

Le maire Jonas YOGO (en danfani) a personnellement présidé la session (image d’archives)

Le maire, dans son mot de bienvenue, a remercié les conseillers, les services techniques pour la présence effective à cette session budgétaire. Sur les 38 conseillers, 5 étaient absents dont trois excusés avec des procurations. A l’issue de la vérification du quorum, l’ordre  du jour a été adopté et le procès-verbal de la session précédente amendé puis adopté à son tour par acclamation.

C’est alors que le point saillant de la rencontre fut entamé à savoir la lecture de l’avant-projet de budget. Ce document a été passé en revue par le comptable de la mairie, Firmin OUDIEBOU. Le budget primitif est divisé en section fonctionnement et en section investissement.

Une vue des conseillers présents

De la lecture du document, plusieurs questions de compréhension ont été posées par les conseillers et des réponses conséquentes apportées par les services techniques. C’est après la levée de toutes ces zones d’ombre que le budget a été adopté à 104.250.372 FCFA soit 81 381 036 F en fonctionnement et 28 402 831 F en investissement.

Le budget de la commune étant faible, des stratégies ont été proposées par l’assemblée afin d’optimiser la mobilisation des fonds pour le développement de la commune.

Des délibérations ont été aussi votées, notamment une sur le budget primitif, une sur la construction d’un bâtiment administratif pour le compte du CEG de Guiaro et la dernière sur la validation du bureau du conseil communal de jumelage issu de l’assemblée générale qui a eu lieu en août dernier. Des divers ont été évoqués avant que le maire ne lève la séance autour de 14 h.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *