Accueil » Société » NAHOURI: le chef de Guiaro a célébré la fête des récoltes ce 2 mars 2019

NAHOURI: le chef de Guiaro a célébré la fête des récoltes ce 2 mars 2019

Ce samedi 2 mars 2019, la commune de Guiaro était en fête. Le chef coutumier, Sa Majesté Poa Naare, a une fois encore honoré ses ancêtres, en organisant la fête des récoltes. Ce fut une occasion pour le chef et ses invités venus des villages de la commune, de la province et du Ghana de remercier les mânes des ancêtres et le Tout-Puissant pour cette saison écoulée qui s’est révélée bonne. La cérémonie a aussi connu la présence des autorités communales et surtout celle du ministre des Sports et Loisirs, Daouda AZOUPIOU.

Une vue des chefs coutumiers et des autorités

Dans son intervention, le ministre des Sports et Loisirs a dit sa joie d’être aux côtés du chef de Guiaro pour cette fête des récoltes : « Un chef mérite tout le respect et la considération car il incarne des valeurs sociales et morales », a déclaré le ministre AZOUPIOU. Il a souhaité une longue vie au chef afin qu’il continue de perpétuer cette tradition.

A sa suite, le chef de Bourou, village relevant jadis du canton de Guiaro mais rattaché à la commune de Pô pour sa proximité, a remercié les ancêtres pour cette bonne saison et a souhaité qu’il en soit de même pour celle qui s’annonce.

Quant au chef de Bourou Navio du Ghana, avec lequel le chef de Guiaro entretient des relations particulières, son homologue et ami est un grand chef. Pour lui, la célébration des récoltes est une occasion de traduire toute la reconnaissance aux devanciers pour les bienfaits qu’ils donnent aux populations et de les exhorter à continuer à veiller sur nous.

Musiques ets danse étaient de la fête

Pour terminer la série des allocutions, Poa Naare a rendu grâces à Dieu et aux mânes des ancêtres pour la santé et cette belle moisson. La saison a été très bonne et cela est à mettre à l’actif de nos aïeux, a-t-il dit. Il a remercié tous ses invités, notamment le ministre des Sports et Loisirs, le chef de Bourou, celui de Bourou Navio, le préfet, le commandant de la brigade de la gendarmerie, les frères et sœurs venus de loin pour célébrer cette tradition.

Le rendez-vous a été pris pour l’année prochaine.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *