NAHOURI Commune de Pô: des femmes sont formées en entreprenariat - Les échos du Faso
Accueil » Economie-Finances » NAHOURI Commune de Pô: des femmes sont formées en entreprenariat

NAHOURI Commune de Pô: des femmes sont formées en entreprenariat

Le maire de la commune de Pô, Victor Akowé ZANGOUY, a présidé, ce 8 juin 2018, dans la salle de réunions de la mairie, une session de formation en techniques d’entreprenariat. Cette session est organisée par une association dénommée Sono Titounga et soutenue par le ministère de l’Habitat. Elle va durer deux jours.

Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture

Identifier des secteurs porteurs de l’économie locale au profil des femmes de la commune de Pô et les initier à l’entreprenariat, tels sont les objectifs visés par les organisatrices de cette formation. Réalisée par l’Association Sono Tittounga pour le Soutien des personnes vulnérables du Nahouri, cette session de formation, qui va durer quarante-huit (48) heures, va permettre à une centaine de femmes de la commune de se familiariser sur les thèmes comme: l’entreprenariat féminin, les secteurs porteurs de financement, l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement en milieu rural.

Une vue des participantes

Le maire, qui a présidé la cérémonie d’ouverture a, dans son discours, félicité la présidente de l’association, Adam Ouématou OUETA, pour cette initiative car cette formation est d’une importance capitale. Elle va permettre aux femmes de la commune d’assurer de bonne condition de vie dans leur foyer, une éducation de qualité pour les enfants, en un mot de contribuer au développement de la commune. Il a invité les participantes à être attentives afin que les connaissances acquises au cours de cette formation profitent aux autres femmes.

Quant à la présidente de l’association, Adam OUETA, ces deux jours de formation permettront à ses sœurs de se familiariser aux techniques entrepreneuriales et d’avoir des initiatives dans ce sens. Pour elle, c’est une action qui va en droite ligne de l’autonomisation des femmes. Elle s’est réjouie de sa tenue.

Cette formation a été rendue possible grâce à l’appui du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat et assurée par le Cabinet Eminence Conseil.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *