Accueil » Gouvernance - Développement » NAHOURI La patate célébrée à Tiébélé

NAHOURI La patate célébrée à Tiébélé

Le parrain remettant une charrue à une productrice

Le village de Mationgogo dans la commune rurale de Tiébélé dans la province du Nahouri a abrité la 15ème édition des Journées promotionnelles de la patate. Cette foire de la production agricole a eu lieu le dimanche 11 novembre 2018 et était parrainée par le ministre de la Culture, Abdoul Karim SANGO. Elle a connu la présence du ministre des Sports et Loisirs, des députés de la province, du gouverneur des Hauts-Bassins, le haut-commissaire ainsi de nombreux fils et filles.

Le parrain encourageant les producteurs

De nombreuses interventions ont ponctué cette cérémonie. Les chefs de Mationgogo et celui de Guenon ont remercié les plus hautes autorités gouvernementales, notamment les deux ministres et le gouverneur de la région des Hauts-Bassins pour leur présence. Ils ont tous salué les efforts des uns et des autres qui ont permis le retour de la paix à Guenon car aucun développement n’est possible dans la violence.

Un stand

Quant au député-maire de Tiébélé, l’honorable Joël AOUE, il a embouché la même trompette que ses prédécesseurs pour saluer la sérénité retrouvée. Pour lui, au-delà de la fête, ces Journées promotionnelles de la patate créent un cadre de réflexion autour de cette activité dont les futures générations profiteront. Il a terminé en disant aussi sa reconnaissance au parrain et aux autres autorités venues soutenir cette filière.

Le ministre des Sports remettant une charrue

La directrice régionale l’Agriculture du Centre-Sud, Georgette OUEDRAOGO, a relevé que la sécurité alimentaire est un souci majeur dans les pays en voie de développement. Les tubercules et plus particulièrement la patate contribuent à la révolution verte an Afrique subsaharienne, c’est pour cela le ministère en charge de l’Agriculture a mis en place une politique de renforcement des capacités des producteurs, a-t-elle dit.

Une vue du matériel remis

Monsieur Abdoul Karim SANGO, ministre de la Culture et parrain de ces journées promotionnelles, s’est réjoui d’être le parrain de cette cérémonie. Ces journées sont des occasions permettant de soutenir les braves populations des 18 villages de Guenon et d’apporter le soutien et les encouragements du gouvernement. Pour le parrain, le chef de l’Etat en fait son cheval de bataille car l’agriculture occupe une place de choix dans le PNDES.

Une visite des stands ainsi qu’une remise de matériels aux meilleurs producteurs ont clôturé cette célébration de la patate à Tiébélé. Rendez-vous  est pris pour l’année prochaine.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *