Accueil » Gouvernance - Développement » NAHOURI Le maire de la commune de Pô était sur les chantiers du 11-Décembre

NAHOURI Le maire de la commune de Pô était sur les chantiers du 11-Décembre

Les travaux avancent bien par endroits

Le mercredi 12 février 2018, le maire de la commune de Pô, capitale de la province du Nahouri, était en tournée d’inspection des réalisations de la fête nationale. L’objectif était de s’imprégner du niveau d’avancement, de s’enquérir des difficultés et surtout d’avoir des éclaircissements sur certains ouvrages. Le maire était assisté de son premier adjoint et de ses services techniques domaniaux.

Les eaux empêchent l’avancement des travaux

Il est 9 heures, lorsque le maire de la ville de Pô, Victor ZANGUYO, a commencé sa visite des routes en bitumage dans sa ville. Tout d’abord, il a pris la direction de l’est, notamment la voie qui passe devant le CMA de la ville. Cette route appelée Rue des Martyrs est longue d’à peu près cinq cent mètres débute au croisement de la route de Songo et va croiser la Route nationale 25, celle de Tiébélé.

C’est la plus avancée de toutes les réalisations car les caniveaux sont creusés, il reste que la construction. Malheureusement, une impressionnante quantité d’eau empêche cela. Néanmoins, nous y avons aperçu des ouvriers à pied d’œuvre attendant l’assèchement des ouvrages. Le maire a demandé au directeur des travaux Ali ZONGO, le document spécifiant les aspects techniques, notamment les études préalables avant le début des travaux.

Les travaux du pont n’avancent pas

Ce dernier a recommandé au maire de se référer au ministère car lui-même n’en possède pas. Il a expliqué certains aspects liés à la construction des caniveaux qui doivent canaliser toutes les eaux vers le marigot situé au nord de la ville.

Ensuite, le maire et sa suite ont poursuivi leur visite pour se retrouver en face de l’hôpital où une grande quantité d’eau y est stagnée. Ici, Monsieur ZONGO a fait savoir au maire que les canalisations conséquentes sont prévues afin d’évacuer les eaux provenant du CMA et des environs vers la sortie. Le directeur des travaux a mentionné les difficultés qu’ils rencontrent.

Le maire confiant ses sentiments

Il s’agit des excès de pluies, les incompréhensions de certains riverains qui souvent refusent de favoriser des travaux. Face à ces difficultés, il a sollicité le soutien du maire et de ses services techniques dans leur tâche.

Le directeur des travaux promet de respecter les délais

Après cette route, la délégation est allée visiter le pont de la voie reliant l’Inspection de Pô 2 au mur de l’église des Assemblées de Dieu. Les travaux n’avancent pas à ce niveau et le directeur a déclaré avoir résilié le contrat avec l’entrepreneur. Pour le directeur, ce dernier n’a pas de personnel stable et qualifié. Mais il a rassuré que les délais seront respectés et les travaux seront repris à ce niveau.

Par ailleurs, le maire a demandé à l’entreprise de prolonger les travaux sur certaines rues qui sont constamment envahies par les eaux provenant de la mairie.

A la fin de la tournée, Monsieur ZANGUYO s’est réjoui car toutes ses inquiétudes ont été levées et des explications rassurantes lui ont été fournies. Le maire se dit édifié et sollicite la compréhension des populations pour les quelques désagréments liés à la construction de ces voies.

Quant à Ali ZONGO, il a dit que le niveau d’avancement des travaux est satisfaisant et les ouvrages seront livrés dans les délais.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *