Accueil » Gouvernance - Développement » NAHOURI Session du comité consultatif de Nitiana Mining

NAHOURI Session du comité consultatif de Nitiana Mining

Le comité consultatif communautaire était en session le mardi 16 octobre 2018 dans la salle des fêtes de la mairie de Pô. L’objet était de statuer sur les réalisations prochaines de la mine de Nitiana. Cette rencontre était présidée par le gouverneur de la région du Centre-Sud, Casimir SEGUEDA, entouré du Haut-commissaire de la province du Nahouri, du secrétaire général de la mine de Nitiana, du maire de Guiaro et de celui de Pô.

On reconnaît au présiddium le Gouverneur, le Haut-commissaire, le Secrétaire général de la mine et le maire de Guiaro (T-shirt)

Dans son mot introductif, le gouverneur a déclaré que le partenariat entre la mine et les populations est mis à rude épreuve car certains engagements restent en souffrance. Pour lui le déficit de communication ne facilite pas les rapports entre la mine et les populations. De l’avis du gouverneur, l’existence du cadre permet de suivre les engagements et de traduire les aspirations des populations en actions concrètes.

Il a souhaité que la mine prenne en compte les préoccupations des populations, notamment l’exécution des projets et des engagements. Celui-ci a demandé que les discussions soient empreintes de courtoisie.

Après lui, la secrétaire générale de la province a vérifié le quorum des participants qui est composé des maires des communes, des organisations de la société civile, des personnes ressources de la province.

Les participants à la rencontre

Le secrétaire général de Nitiana Mining a fait le point des réalisations. Au nombre des actions, il y a la construction de l’école de Kadro, le CEG de Boala, l’école de Bouya, celle de Youka, la réalisation de 10 forages dans les cinq communes, les clôtures du lycée provincial de Pô, de l’école de Guenon, la route Saro-Guiaro-Boala. Il a remercié la population pour sa collaboration.

Néanmoins, de nombreuses doléances ont été soumises par les participants à savoir la poursuite des clôtures des écoles, le curage de deux barrages, la retenue d’eau de Zecco, l’achat d’une ambulance, une formation de 10 jeunes en élevage, la réalisation de terrains de sports, la réhabilitation du CSPS de Guiaro…

Pour cette année, la mine a souhaité se baser sur les plans communaux de développement pour réaliser ses projets. Les participants ont rejeté cette proposition. Pour eux, toutes les actions concourent au développement. Le secrétaire général de Nitiana Mining a donc demandé aux maires de budgétiser les actions afin qu’il les confronte avec l’enveloppe disponible. Rendez-vous a été pris pour le 16 novembre pour la réception des projets budgétisés.

 

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *