Accueil » Gouvernance - Développement » NAHOURI: les travaux de réhabilitation du stade municipal de Pô vont bon train

NAHOURI: les travaux de réhabilitation du stade municipal de Pô vont bon train

Les travaux de réhabilitation du stade municipal de Pô ont débuté à la grande satisfaction de la population de la province. Nous avons fait ce constat ce mardi 12 février 2019. Nous nous sommes entretenu avec le contrôleur du chantier et un représentant de l’entreprise en charge des travaux.

Des machines sur le chantier pour
métamorphoser

Il est 17 h 30 ce jour lorsque nous arrivons au stade municipal. Sur place, le vrombissement d’un engin nous reçoit. Le terrain de jeu est méconnaissable. De grands travaux s’y déroulent. Après un tour de terrain pour nous imprégner de l’avancée des travaux, nous nous approchons du représentant de l’entreprise. Celui-ci nous a recommandé le contrôleur des travaux, Arnaud ZIBO.

Pour lui, leur cahier de charges se résume à la réalisation d’une plateforme, de la pose d’un gazon synthétique, d’une grille de protection et d’un caniveau d’évacuation des eaux. Au départ, il y avait bien d’autres travaux prévus mais qui ont été amputés par la suite, a- t-il dit.

Ainsi, la construction des vestiaires, l’augmentation de la clôture, l’électrification, la réfection des tribunes, la réhabilitation des portails ne sont plus pris en compte par le gouvernement. Cette réhabilitation du stade est salutaire mais à un goût d’inachevé car sa durée de vie est comptée. Ce joyau restera à la merci des animaux et des délinquants qui emporteront la grille de toute évidence.

Une autre machine en charge des travaux

Le ministre des Sports et Loisirs est interpellé afin de parachever cette action très attendue par les milliers de jeunes sportifs de la province. Nous avions attiré l’attention de l’opinion par de nombreux écrits sur le retard du démarrage des travaux prévus dans le cadre  de la fête du 11-Décembre célébrée au Centre-Sud. L’attribution du marché a connu de nombreuses difficultés qui ont fini par être dénouées devant la justice. Le lancement des  travaux a eu lieu le 17 décembre et dureront quatre mois nous a fait savoir monsieur ZIBO.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *