Accueil » Mounafica » Nous méritons ce qui nous arrive

Nous méritons ce qui nous arrive

Après un temps de silence, la situation sécuritaire et politique me donne l’occasion de me mêler de ce qui ne me regarde pas. Moi Mounafica je suis un citoyen et ce que j’entends sur la situation présente m’énerve à mort! Et là, tout de suite, je dis que nous méritons ce qui nous arrive. Pourquoi?

Lorsque Roch est arrivé au pouvoir, il a été accueilli avec des rafales de kalachnikovs. Souvenons-nous de l’attaque terroriste du Splendid (paix à l’âme de son promoteur) et du Cappuccino. Le temps qu’il reprenne ses esprits que les syndicats sont entrés dans la danse avec la terreur revendicatrice des syndicats. Depuis ce temps, attaques terroristes et revendications syndicalistes rythment la vie de la Nation. On en vient parfois à se demander de quel miracle Roch tient pour se maintenir au pouvoir!

Car, pendant que la pluie terroriste s’abat sur nous presqu’au quotidien, les syndicalistes ‘’se battent‘’ avec le gouvernement pour obtenir des ‘’pourboires’’, les salaires tombant régulièrement et à bonne date. Oui, des pourboires car ce qu’ils obtiennent par la lutte est réinvesti dans les 3 B de Bado (bière, brochettes et b…). La grosse majorité de ces ‘’nouveaux riches’’ mènent une vie de débauche. Vous avez vu le nombre de maquis qui ne désemplissent pas à Ouaga?

Dans ces conditions, difficile pour le gouvernement de réaliser des infrastructures qui vont profiter à la grande masse de la population. Car les paysans ont aussi besoin de moyens et facteurs de production pour nourrir ces petits bourgeois compradores de la ville et ils ont besoin de routes pour commercer. Le gouvernement a beau crier à une trêve sociale, rien n’y fait.

Paradoxalement, ce sont les mêmes qui tancent l’Etat de ne pas équiper conséquemment les FDS et de ne pas protéger les populations. Feignant de ne pas voir que c’est parce qu’ils ont réalisé le ‘’casse’’ du Trésor public que l’équipement adéquat des FDS tarde à se réaliser. D’ailleurs, vu la situation, il faut un EPI (effort populaire d’investissement) pour équiper les combattants. La RDP avait fait pareil pour donner deux ambulances à chacune des 30 premières provinces du pays avec la contribution des fonctionnaires. Il faut donc fixer une contribution à prélever sur les salaires. Si les syndicats ne peuvent pas volontairement appeler leurs militants à ce devoir patriotique, il faut que l’Assemblée nationale appelle à la mobilisation. Les militaires qui sont au front ne le sont pas de gré; bien sûr que c’est leur métier mais c’est à eux que les fonds communs devraient aller en ce moment.

Le deuxième sujet est en rapport- avec les gesticulations d’un pseudo homme politique. Vraiment, ce monsieur fait pitié! La politique est là devant tout le monde. Et les élections sont le baromètre de la vivacité des acteurs. Si tu n’arrives pas à convaincre tes compatriotes, est-ce la faute à Roch ou à Zèph? Eux, ils ont la légitimité avec eux car le peuple leur a donné son onction. Si dans ton entourage, dans ton ‘’six-mètres’’, ton quartier, ton secteur, ton arrondissement, bref, tu ne peux pas mobiliser, tu dois t’en prendre à toi-même! Tu n’as pas honte de demander au président élu du Faso et au Chef de file de l’opposition politique, deux institutions des plus républicaines qui soient, de démissionner?! Réconciliation, démission, le disque est rayé, mnèda!

Mounafica, tout œil tout ouïe!

2 commentaires

  1. Tu es vraiment un mounafica.Est ce que tu es au Burkina en faisant une analyse pareille? Il faut avoir le courage de parler de nos lingots d’or qui sortent sous forme de charbon fin au lieu de t’acharner sur les pauvres fonctionnaires qui ne font que resister face aux agissements des gouvernants.

    • Merci là -bas mon cher. Cet analyste semble hyper borné ou très malhonnête. Qui gouverne selon lui ? Si jamais ces bandits coupent nos salaires sous prétexte que effort de guerre, on les colle un procès. Du grand n’importe quoi. Même les aveugles voient maintenant que Rock est nul, n’enervez pas les gens. On a assez pratiquer du développement personnel pour ne pas exploser avant la fin de son mandat. Qu’il parte s’il ne peut pas. Il faut chausser sa pointure. Et dire que tu veux nous faire porter l’irresponsabilité et l’incompétence de ces gens, je peut vomir. Du n’importe quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *