Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Le nouveau code pénal du Burkina Faso

Le nouveau code pénal du Burkina Faso

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Sankara, a présidé l’audience de vote dudit texte (ph lefaso.net)

L’Assemblée nationale a adopté, le jeudi 31 mai 2018, le projet de loi portant code pénal au Burkina Faso. Sa principale innovation est l’abolition de la peine de mort. Sur les 125 votants, 83 (de la majorité) ont voté pour et 42 (de l’opposition) ont voté contre, au motif que, dans quelques jours seulement (13 juin) aura lieu le délibéré de la justice française sur la demande d’extradition de François Compaoré formulée par le Burkina. Ce vote serait donc ‘’des yeux doux’’ à la justice française qui n’a pas pour habitude d’extrader des citoyens qui risquent la peine de mort chez eux. Voter pour, ce aurait été donc se rendre complice d’un timing programmé.

Nous vous proposons l’intégralité du texte issu de la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains et voté comme nouveau Code pénal du Burkina Faso.

 

 Code pénal nouveau

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *