Accueil » Gouvernance - Développement » Nouvel hôpital du secteur 49: les ministres des Infrastructures burkinabè et ivoirien inaugurent les voies d’accès

Nouvel hôpital du secteur 49: les ministres des Infrastructures burkinabè et ivoirien inaugurent les voies d’accès

Les ministres des Infrastructures, Eric Bougouma du Burkina Faso, et Amédée Koffi Kouakou de la République de Côte d’Ivoire, ont inauguré les voies d’accès au nouvel hôpital du secteur 49 (ex-secteur 30) de Ouagadougou ce mardi 18 juillet 2017. Était également présent à cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, représentant le Premier ministre.

Le ministre d'Etat, ministre de la Sécurité coupant le ruban symbolique
Le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité coupant le ruban symbolique

Arrivé à Ouagadougou pour le sixième Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la République de Côte d’Ivoire – ouvert officiellement hier lundi 17 juillet 2017 à Ouagadougou par un Conseil des ministres conjoint -, le ministre des Infrastructures économiques de la Côte d’Ivoire a été invité par son homologue burkinabè, Eric Bougouma, à l’inauguration des voies d’accès au nouvel hôpital du secteur 49, pôle médical du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo.

L'une des voies d'accès à l’hôpital du secteur 49 ex-secteur 30
L’une des voies d’accès à l’hôpital du secteur 49 ex-secteur 30

Avec un coût total d’environ 2 milliards 7 millions de FCFA entièrement financé par le Fond spécial routier du Burkina (FSR-B) lesdites voies ont été réalisées par l’entreprise Kanazoé Salifou (EKS) qui n’a eu qu’un délai contractuel de 4 mois. En plus des aménagements prévus, ces voies ont un assainissement de caniveaux de 5300 ml, de dalots de 530 ml et des dalettes de 1310 ml. Ce qui fait dire au ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, représentant du Premier Ministre, que ces voies répondent aux préoccupations de la population et surtout des malades. «C’est avec un sentiment de joie que nous inaugurons ces voies d’accès de cet hôpital. Il faut dire qu’elles étaient l’une des préoccupations majeures du président du Faso lors de sa visite des travaux de ce même hôpital en construction. Quand bien même il n’y avait pas de budget prévu pour cela, le Fonds d’entretien routier a fait des efforts pour trouver les moyens afin que ces réalisations aient lieu pour le grand bonheur des malades et des populations», a-t-il révélé.

Les ministres des Infrastructures, Eric Bougouma du Burkina Faso et Amédée Koffi Kouakou de la Côte d'Ivoire
Les ministres des Infrastructures, Eric Bougouma du Burkina Faso et Amédée Koffi Kouakou de la Côte d’Ivoire

Après avoir communiqué les données techniques des réalisations, le ministre Eric Bougouma a félicité l’entreprise pour le travail abattu. A sa suite, son homologue ivoirien, Amédée Koffi Kouakou, a félicité le gouvernement burkinabé pour avoir réalisé ces voies au profit des malades et des habitants de la zone. Et pour faire le lien avec la rencontre de Ouaga, il a rassuré les invités: «Je vous rassure qu’au niveau du TAC, il est prévu un accord de coopération technique des deux pays frères».

Omar Idogo, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *