Accueil » Gouvernance - Développement » Ordre de Malte: une cérémonie d’hommage à l’ambassadeur Parcevaux en fin de mission au Burkina

Ordre de Malte: une cérémonie d’hommage à l’ambassadeur Parcevaux en fin de mission au Burkina

L’ambassadeur de l’Ordre de Malte au Burkina Faso depuis 2002, le «Comte» Alain de Parcevaux, est en fin de mission. Pour lui rendre hommage, une cérémonie lui a été dédiée le mercredi 3 février 2016 à Bobo-Dioulasso.

L’ambassadeur (à gauche), recevant une attestation de reconnaissance
L’ambassadeur (à gauche), recevant une attestation de reconnaissance

2002-2016: cela fait 14 ans que le «Comte» (titre de noblesse en France) Alain de Parcevaux est ambassadeur de l’Ordre de Malte au Burkina Faso. En fin de mission, l’homme s’apprête à passer le témoin à son successeur. Mais avant, les premiers responsables de la structure au niveau du Burkina Faso ont bien voulu lui rendre un hommage. Aussi, nombreuses ont été les personnalités physiques ou morales congratulées pour avoir, d’une manière ou d’une autre, contribué à l’implantation et au rayonnement de l’Ordre de Malte au Burkina Faso.
La cérémonie a été mise à profit par le Directeur national de l’Ordre de Malte/Burkina, le Dr Salifou Ouédraogo, pour faire un cours d’histoire sur l’implantation de ladite structure. Aussi, sa représentativité au niveau national comme ses actions ont été portées à la connaissance de l’assistance.

Le directeur de l’Ordre de Malte Burkina, Dr Salifou Ouédraogo
Le directeur de l’Ordre de Malte Burkina, Dr Salifou Ouédraogo

Selon lui, c’est en 1997 que l’Ordre de Malte est arrivé au Burkina Faso. Mais ses activités ont véritablement débuté en 1998 à Bobo-Dioulasso. Depuis lors, il n’a eu de cesse de gagner du terrain car, il est actuellement implanté dans cinq (05) localités du pays. L’ambassadeur, bien que partant, formule le vœu de voir l’Ordre présent dans toutes les 13 régions du pays afin de couvrir le territoire national.
Quant aux actions menées au Burkina Faso, le directeur a indiqué que plus de 10 000 personnes ont été formées en secourisme. «Au jour d’aujourd’hui, plus de 600 villages reconnaissent les bienfaits de l’Ordre de Malte» a-t-il précisé, avant d’ajouter qu’environ 5 000 évacuations ont été effectuées durant cette période.
Au regard des résultats égrenés, l’ambassadeur Parcevaux s’est dit fier. Cependant, se rappelle-t-il que les débuts n’ont pas été faciles. D’où, ses félicitations et encouragements au Dr Ouédraogo qui, de part «son courage, son engagement et sa conviction ont permis de les obtenir». Touché par les compliments, le Dr Ouédraogo n’a pu s’empêcher de prendre l’engagement devant toute l’assistance de poursuivre les actions déjà entreprises pour le rayonnement de l’association et ce, pour le bonheur des populations les plus démunies.

 La cérémonie d’hommage a connu la présence de personnalités
La cérémonie d’hommage a connu la présence de personnalités

Présent à la cérémonie d’hommage, le président de l’Ordre de Malte/France n’a pas manqué de reconnaître le mérite de l’ambassadeur et ses collaborateurs pour les résultats réalisés. L’occasion a été saisie pour reconnaître le mérite de bonnes volontés qui ont toujours soutenues l’association. Des attestations de mérite ou de reconnaissance ont été remises à des stagiaires en secourisme et des personnalités.
En fin de mission, l’ambassadeur part avec le sentiment d’un devoir accompli mais aussi le souvenir d’un pays «très accueillant» qu’est le Burkina Faso. Dans les jours à venir, a-t-il annoncé, «mon successeur viendra se présenter à vous».
Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *