Accueil » Lu, vu, entendu » Ouagadougou: trois enfants dont une fille surpris en train de se faire des attouchements

Ouagadougou: trois enfants dont une fille surpris en train de se faire des attouchements

Des mômes qui s’amusent sainement

Le monde est gâté. Qu’est-ce qui ne va pas avec l’éducation des enfants? Qu’est ce qui ne va pas avec les enfants d’aujourd’hui? Une scène qui offusque.

Trois enfants dont deux garçons et une fille d’environ 4 ans se sont retrouvés dans une ruelle derrière les arbres pour s’amuser. Il n’y a rien d’anormal car les enfants ont l’habitude de s’amuser entre eux, jouer à la marelle, sauter à la corde…

Mais c’est que ces enfants n’étaient pas là pour s’amuser comme les mômes de leur âge. Non, ces enfants étaient plutôt là pour essayer ce que les adultes font entre quatre murs, en intimité.

En effet, la petite fille était en train de descendre sa jupette et c’est quand l’un des petits a descendu son pantalon que cela m’a tiqué. J’ai réalisé ce que ces gamins étaient en train de tramer. «Faut regarder pour moi aussi», a dit en mooré le petit garçon qui a tenté de mettre son doigt dans le sexe de la fille.

Très surpris comme toute personne normale, je me suis exclamé: «Qu’est-ce que vous faites?» Pris de peur, les trois bambins ont pris la poudre d’escampette et se sont réfugiés dans une cour voisine. En voulant rentrer dans la cour, j’ai rencontré une dame devant la porte qui se trouvait être la tante d’un des enfants. Après l’avoir mise au parfum des faits, grande fut ma surprise face à la réaction de cette dernière: «Tu ne les as pas chicotés, non?», interrogea la dame qui n’avait pas l’air d’être choquée par ce qu’elle venait d’entendre. Sans rien ajouter, elle démarra sa moto en trombe et disparut. Avait-elle honte de ce qu’elle venait d’entendre?

Désarçonné, j’ai poursuivi ma route. Aujourd’hui, si tu t’amuses à vouloir corriger l’enfant d’autrui, tu ne sais pas ce qui peut t’arriver. Jadis, oui. Mais pas de nos jours.

Il faut que les parents se réveillent, il faut qu’ils se réveillent pour sauver l’éducation de leurs enfants. Qu’est-ce qui s’est passé dans la tête de ces mômes? La curiosité? Où ont-ils vu ça? A la télé? Difficile de répondre, mais les enfants ont l’habitude d’imiter ou de reproduire ce qu’ils ont vu. Alors, attention.

Si ces enfants grandissent ainsi sans réprimande, il ne faudrait pas s’étonner face à leur envie de viols collectifs et de curiosité malsaine. N’est-ce pas ce qui nous a été donné de voir ces derniers temps sur les réseaux sociaux?!

M. B.

Un commentaire

  1. tel père ,tel fils,telle mère ,telle fille,ces bambins ont vu les géniteurs faire donc ils singent,c’est pourquoi les psychologues invitent à toujours eviter de faire certaines choses devant les enfants.Si papa et maman sans gêne se déshabillent et s’habillent devant les enfants,font des calins devant les enfants,il ne faut pas ‘étonner qu’ils veillent essayer eux aussi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *