Accueil » Lu, vu, entendu » Ouagarinter et non Ouaga Inter!

Ouagarinter et non Ouaga Inter!

image: autre presse

Une association d’anciens énarques l’a remarqué: la correspondance administrative n’est plus ce qu’elle était avant, dans ses formes et ses fonds. Chaque administration initie ses courriers comme elle l’entend, comme si c’est elle qui avait inventé la roue. Le pire est le nombre de coquilles qui truffent ces courriers. Que dire des dénominations officielles qui sont modifiées par l’ignorance même de l’autorité publique. Prenons le cas de la gare internationale de transport de voyageurs de Ouagadougou.

Cette plateforme, qui a été mise au service des transporteurs et des voyageurs au début des années 80 s’appelle Ouagarinter. De nos jours, le public parle de Ouaga Inter. Sans sourciller, même dans les communiqués les plus officiels comme ceux de la commune de Ouagadougou qui gère l’infrastructure, on parle de Ouaga Inter comme d’un autre lieu.

La morale est morte au Faso mais il ne faut pas que l’inculture devienne notre culture.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *