Accueil » Nè Wendé » Le peuple a besoin de son fonds commun qui dort chez les délinquants en col blanc

Le peuple a besoin de son fonds commun qui dort chez les délinquants en col blanc

Un fonds commun, c’est un fonds pour tout le monde. Si tout le monde n’a pas accès à ce fonds, il faut lui trouver un autre nom. Et si je comprends bien, c’est de l’argent qu’on donne pour motiver certains fonctionnaires à bien travailler. Pour doper leur ardeur au travail. Pour les ‘’droguer’’ quoi. Nè Wendé!

Comme mon oncle Gomtibo qui avalait les comprimés ‘’nagria’’ pour cultiver son champ. De ce fait, tout fonctionnaire, tout travailleur, bref tout producteur a besoin d’être motivé, donc d’avoir le fonds de tout le monde, le fonds commun. Nè Wendé!

Chaque fonctionnaire a été recruté pour rendre un service de qualité. On n’avait donc pas besoin de donner un fonds commun à certains. Je peux comprendre que, de ceux qui ont ce fond, on motive les douane-bi, les douaniers quoi. Parce que eux, ils risquent leurs vies pour traquer la fraude. On doit donc les motiver pour aller en brousse. Nè Wendé!

Si quelqu’un tient une caisse, on peut le motiver à ne pas tremper sa barbe dedans. Mais je crois que ça c’est réglé au niveau de certaines indemnités. Donc, en dehors des douaniers, il ne devrait pas y avoir un fonds commun. Ou alors, si les financiers réalisent un niveau de recettes de 100%, voire 120%, on doit leur distribuer de quoi boire un Soda. Nè Wendé!

Mais si c’est pour ce qu’ils collectent, ce n’est pas la peine de les encourager dans la fainéantise. Nè Wendé!

Le paysan a besoin d’être motivé pour produire plus. Le commerçant a besoin d’être motivé pour doper ses affaires et payer plus d’impôts. Donc, la motivation ‘’apartheid’’ pose problème. Nè Wendé!

Si j’ajoute un mot, on va dire que je veux jeter de l’huile sur le feu. Sinon, nos FDS qui sont dans le Sahel là, elles ont besoin de notre… fonds commun. Elles flirtent avec la mort à chaque instant. Cependant, comme le fonds est un avantage acquis, il faut le plomber là où il est. Parce que ce qui courrouce les gens, ce n’est pas le fonds en tant que tel, mais sa proportion. Comment, pour motiver quelqu’un, on peut lui donner plus que son salaire! Il fallait augmenter le salaire! Nè Wendé!

Voilà pour les fonctionnaires. Maintenant, je veux parler au gouvernement. On connaît ton laxisme, lorsqu’il s’agit de taper du poing sur la table. On avait dit avec l’insurrection, plus jamais ça. Mais ce qui se passe là, c’est quoi? C’est quoi ces milliards qui dorment dans la nature? Nè Wendé!

Combien les délinquants en col blanc doivent au Budget national? Des centaines de milliards! Il faut les faire rentrer dans les caisses! Mettez les agents des impôts à leurs trousses et laissez faire. Peut-être que, là, Rosi va être tellement contente qu’elle va leur offrir un bonus de fonds commun, une bise en sus! Comme certains disent qu’elle ne les salue pas. Ç’allait être un love très serré! Nè Wendé!

Plus rien ne sera comme avant et on laisse des prédateurs boire le sang du peuple. Il faut faire payer les chèques impayés, il faut mener les redressements fiscaux pour redresser les torts. Ainsi, chacun aura son fonds commun, dans le bien commun. Nè Wendé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *