Accueil » Gouvernance - Développement » Phénomène de feux de brousse: une pratique qui détruit l’environnement

Phénomène de feux de brousse: une pratique qui détruit l’environnement

Ces feux incontrôlés détruisent la faune et la flore et appauvrissent les sols

Les feux de brousse détruisent sérieusement la nature. Nous l’avons constaté en faisant un tour dans le parc Tambi Kaboré situé non loin de Pô. Un constat pas du tout reluisant.

Le mercredi 3 janvier 2018, nous avons fait un tour dans la forêt classée protégée de Pô encore appelée parc national Tambi Kaboré, le nom d’un agent des Eaux et Forêts qui veillait sur la zone et tué dans ledit parc. A dix kilomètres de la ville, nous apercevons un phénomène difficile à supporter: les feux de brousse. De nombreux arbres et des arbustes sont calcinés.

À la fin de la saison pluvieuse, les services de l’environnement allument des feux précoces pour permettre à la nature de se régénérer. Il ne s’agit pas de ceux-là. Selon les services de l’environnement, des éleveurs mettent le feu à la brousse pour favoriser les nouvelles pousses d’herbes pour faire paître leurs bétails. Ils peuvent aussi être occasionnés par les chasseurs à la recherche du gibier, par certains coutumiers pour des rites. Les cultivateurs lorsqu’ils font de nouveaux champs, mettent le feu à la brousse après avoir coupé les arbres .Les conséquences sont désastreuses, car le sol, les arbres sont détruits. Toutes ces pratiques nuisent à l’environnement et au sol qui s’appauvrit.

La solution passe par la sensibilisation des populations sur les dangers de ce phénomène. De nombreuses forêts sont constamment enflammées. Tout le monde est interpelé dans la lutte contre ces feux de brousse, l’une des trois luttes qu’avait instituées le Conseil national de la Révolution pour combattre la désertification et l’avancée du désert.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *