Accueil » L’impertinent » En plus de la mauvaise qualité des enseignements, il y a celle des infrastructures

En plus de la mauvaise qualité des enseignements, il y a celle des infrastructures

La direction générale de l’enseignement privé a publié, il y a peu, la classification des établissements d’enseignement secondaire du pays par rapport à la qualité des cours y dispensés. Il y a un véritable problème de qualité en la matière.

Les dégâts causés par la tempête

Un autre problème qui se greffe à cette insuffisance est la qualité des infrastructures. Très souvent, les établissements utilisent des locaux inadaptés et ne disposent pas des commodités qui vont avec la qualité d’établissement d’enseignement. Pire, certaines réalisations sont très dangereuses pour la sécurité de l’administration, des encadreurs et des élèves! Comme c’est le cas avec ce futur établissement situé dans la banlieue Sud de la capitale qui compte ouvrir ses portes cette année!

Le propriétaire est en train de rattraper le temps perdu.

Les dégâts, occasionnés par la tempête du 13 septembre, montrent le danger que représente cette infrastructure. La structure du bâtiment n’est pas solide. Les travaux continuent malgré tout et on va faire en sorte que l’épaisseur du crépissage cache les défaillances du bâtiment. A vue d’œil, on aura un beau bâtiment mais, en réalité, il suffit d’une intempérie pour que le pire survienne.

La cupidité est devenue le fonds de commerce de beaucoup de nos compatriotes. Le gain facile, ici et maintenant, même s’il doit être pétri avec le sang de son prochain.

L’autorité doit prendre ses responsabilités dans ce cas-ci, sinon, Dieu sauve les futurs occupants de ces lieux!

L’Impertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *