Accueil » Nè Wendé » Ton plus grand cadeau, c’est l’examen que tu as eu

Ton plus grand cadeau, c’est l’examen que tu as eu

L’année scolaire est en train d’égrener ses derniers jours avec la publication des résultats du bac. En effet, les résultats du second tour ont commencé à tomber depuis hier, scellant définitivement le sort de ceux qui n’ont pas été admis, il n’y a plus de chance à saisir. Certains seront remis à leurs parents pour emploi et d’autres reviendront l’année prochaine. Nè Wendé!

Hier, la fille de ma cousine m’a appelé pour me crier la bonne nouvelle : «Tonton Nè Wendé, j’ai eu mon bac wooo!» Gloire à Dieu et félicitations, lui ai-je répondu. «Mon cadeau wooo» a-t-elle aussitôt répondu. Nè Wendé!

Mais moi aussi je suis comme ça wèh; je lui ai répondu que le fait d’obtenir son diplôme est le plus grand cadeau. Loi, quand j’ai obtenu mon bac, on a publié mon nom à la radio mais je n’ai rien reçu. Nè Wendé!

Le jour que mon maître m’a annoncé que j’avais obtenu mon CEPE (ce n’est pas le CEP), je n’ai pas dormi de toute la nuit. J’étais trop content! Mon père ne m’a rien donné, ma mère ne m’a rien donné, personne ne m’a donné quelque chose. Ce jour, même mes frères ne m’ont pas laissé manger plus qu’eux. Nè Wendé!

Jadis, les enfants de même génération d’une même famille mangeaient dans un seul plat. Pas de plat individuel comme on en voit de nos jours. Je n’ai rien reçu de quelqu’un mais mon succès suffisait à ma joie. Quand on m’a annoncé que j’avais obtenu les bourses (entrée en 6è), c’était la totale! J’allais aller en ville résider là-bas! Nè Wendé!

De nos jours, les enfants attendent qu’on leur fasse des promesses avant de bien travailler. Si tu passes en classe supérieure, je vais t’acheter un vélo. Si tu gagnes ton CEP, je vais t’acheter une tablette. Le BEPC donne droit à une motocyclette. Les fils à papa ont des Suzuki, des 135 ou des 150 pour filer droit vers la perversion et l’incivisme. Leurs sœurs ont des ‘’couscouters’’. C’est ainsi que les femmes commers appellent le scooter. Nè Wendé!

Comment quelqu’un qui réussit à un examen ne peut pas être content de son résultat et que ce sont les cadeaux qui comptent? Jadis, c’était les arrosages. Au moins ici, on partageait sa joie avec ses copains et camarades. Beaucoup de couples sont issus de ces soirées dansantes. C’est à l’arrosage d’un tel que j’ai fait la connaissance d’une ou d’untel se souviennent certains. Nè Wendé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *