Accueil » Lu, vu, entendu » La poisse du ministre Seyni Ouédraogo

La poisse du ministre Seyni Ouédraogo

Le ministre Seyni Ouédraogo (faso danfani) après le lancement du guichet unique de l’Administration à Pô, le 30 mars

Pour sa première sortie hors de Ouagadougou après sa nomination le 31 janvier 2018, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale (MFPTPS), Seyni Ouédraogo, a joué de malchance. En effet, de retour de Pô où lui et tout son staff sont allés procéder au lancement du Guichet virtuel unique de l’Administration publique, les missionnaires auraient eu une série d’accidents de la route.

D’abord, le car qui transportait les agents a percuté trois motocyclistes. Ensuite, c’est le véhicule même du ministre qui a cogné un des ânes qui flânent en grand nombre sur le parcours. Enfin, plus grave, la voiture du Directeur régional du MFPTPS du Centre-Sud a fauché mortellement un môme. Ça été trop, pour une seule sortie.

Mais cette série noire ne devrait pas annihiler la volonté du ministre d’œuvrer pour une administration moderne débarrassée des considérations et des pratiques archaïques. Sous les tropiques, il n’y a pas d’accident fortuit, on le mettra toujours sur le dos d’un agent frustré ou d’un collaborateur ambitieux alors qu’il n’en est rien.

Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *