Accueil » Gouvernance - Développement » Police municipale, Douane, DGTTM et de la gendarmerie en tête des services les plus corrompus en 2017

Police municipale, Douane, DGTTM et de la gendarmerie en tête des services les plus corrompus en 2017

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a procédé au lancement officiel de son rapport annuel sur l’Etat de la corruption le 17 juillet 2018. Ce rapport, qui couvre l’année 2017, est très attendu parce qu’il établit le classement des services perçus comme étant les plus corrompus au cours de l’année. Cette année encore, la Police municipale est perçue comme le service le plus corrompu, suivi de la Douane, de la Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM) et de la Gendarmerie.

Dr Claude Wetta, Secrétaire exécutif du REN-LAC

Le rapport annuel sur l’état de la corruption mesure la perception des citoyens sur la corruption au cours de l’année. Il est un véritable baromètre qui permet d’apprécier l’état de la corruption dans le pays. Pour le Secrétaire exécutif du REN-LAC, le Dr Clause Wetta, les 2000 personnes enquêtées estiment que la corruption est en hausse en 2017 par rapport à 2016. Ils sont 7 sur 10 enquêtés qui estiment en effet que la corruption est fréquente, voire très fréquente au Burkina contre 5 enquêtés sur 10 en 2016.

Sur le classement des services perçus comme les plus corrompus en 2017, le Secrétaire exécutif du REN-LAC indique «Comme l’année passée, la Police municipale s’est classée au premier rang comme étant le service où se pratique le plus de corruption». En effet, sur 258 contacts avec la Police municipale, 240 cas ont fait l’objet de pratiques de corruption en 2017 selon les répondants. Les deuxième, troisième et quatrième places sont respectivement occupées par la Douane, la DGTTM et la Gendarmerie.

Au niveau de la Douane, sur 60 sollicitations, 38 ont fait l’objet de corruption tandis qu’à la DGTTM, sur 118 sollicitations de service, 62 cas ont fait l’objet de corruption dont 42 à Ouagadougou.

Selon le rapport 2017, la Police municipale est le service le plus corrompu

Dr Wetta regrette que la Douane soit passée de la 3eme en 2016 à la 2eme place en 2017.

D’une manière générale, la corruption a augmenté selon les personnes enquêtées alors que des actions d’envergure ont été prises de la part de l’exécutif comme la poursuite du renforcement juridique de la lutte contre la corruption et la transparence dans les marchés publics, la création des pôles judiciaires spécialisées dans la lutte contre la corruption. Au niveau du parlement, les commissions d’enquêtes ont été appréciées comme allant dans le sens de la lutte anti-corruption.

Toutefois, le RENLAC note des insuffisances dans la déclaration des biens des personnalités, les tergiversations dans l’opérationnalisation de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC), l’adoption de la loi sur le Partenariat public-privé,

A.T.

Ledit rapport

Encadré: Classement des services les plus corrompus en 2017

  1. Police municipale
  2. Douane
  3. Direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM)
  4. Gendarmerie
  5. Enseignement secondaire
  6. Impôts
  7. Police nationale
  8. Commande publique
  9. Administration générale
  10. Justice
  11. Trésor public
  12. Mairie
  13. Santé
  14. Enseignement primaire et post primaire
  15. SONABEL
  16. Enseignement supérieur
  17. Arts et culture
  18. CNSS
  19. ONEA

Source: enquête du sondage 2017 du REN-LAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *