Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Présidence de l’Union parlementaire africaine: les premiers mots de Alassane Bala Sakandé

Présidence de l’Union parlementaire africaine: les premiers mots de Alassane Bala Sakandé

Le Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé, est rentré d’Abuja en République fédérale du Nigéria où il a pris part à la 73ème session du comité exécutif et de la 41ème Conférence des présidents de parlements de l’Union parlementaire africaine (UPA). Au terme de cette session, Alassane Bala Sakandé a été élu Président du comité exécutif de l’UPA. Le 13 novembre 2018, il a présidé la plénière de l’Assemblée nationale qui était consacrée à l’adoption de la loi de finances rectificative du budget de l’Etat, exercice 2018. Le nouveau Président du comité exécutif de l’UPA s’est exprimé devant les députés sur les défis qu’il compte relever durant son mandat.

Alassane Sakandé lors de la conférence de presse entouré des ses proches collaborateurs

Depuis la création de l’Union parlementaire africaine en 1967 à Abidjan en Côte d’Ivoire, c’est la première fois que le Burkina Faso occupe le poste de président. «J’accède à cette haute responsabilité en mesurant tout l’enjeu du moment ainsi que tous les défis à relever», a-t-il noté, rappelant que le Burkina devient ainsi le porte-parole de l’UPA dans les instances mondiales telles l’Assemblée générale des Nations unies, l’Union interparlementaire, l’Union africaine et les autres organisations internationales. «C’est un honneur à notre législature» a indiqué Alassane Bala Sakandé.

Son élection ne s’est pas passée sans difficulté. En effet, il avait en face de lui un autre candidat qui n’a pas manqué de souligner le fait que le secrétaire exécutif de UPA vienne déjà d’un pays de l’Afrique de l’Ouest, le Niger. Mais il a été relevé que le poste de secrétaire exécutif est un appel à candidature. Ce qui n’empêche pas une personne de la même zone géographique d’occuper la présidence.

«Nous allons travailler à remodeler les textes de l’institution de telle sorte que la présidence soit tournante en tenant compte des 5 régions de l’Afrique à savoir l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est, l’Afrique du Nord, l’Afrique australe et l’Afrique centrale», a promis le nouveau président de l’UPA.

«Nous allons aussi travailler à ce que les femmes et les jeunes soient représentés dans le comité exécutif de l’UPA», a-t-il poursuivi. Pour lui, l’annualité du poste amène les différents présidents à mettre en place des programmes qu’ils n’arrivent pas souvent à exécuter. Ce qui fait que l’UPA est dans un perpétuel recommencement. En se basant sur l’expérience du parlement burkinabè, il compte élaborer un plan stratégique qui sera adopté par tous les parlements d’Afrique, sur un certain nombre d’années, de sorte qu’après lui, un autre président poursuivra la mise en œuvre.

Il a informé sur sa volonté de mettre en place des commissions spécialisées qui vont travailler sur des thèmes précis et faire connaître l’UPA par la communication. Son action s’étendra vers la mobilisation des ressources auprès d’autres institutions parce que les cotisations ne rentrent pas normalement.

Alassane Bala Sakandé a remercié les députés qui l’ont accompagné à Abuja. «Je n’ai pas fait de campagne. Ce sont ces députés qui ont fait le travail dont je récolte les fruits.» Il a demandé l’accompagnement de tous les députés, opposition et majorité, afin que le Burkina puisse déposer son empreinte au niveau de cette institution pour qu’à l’heure du bilan on dise «au temps où le Burkina a dirigé l’institution et non du temps où Alassane Bala Sakandé a dirigé.»

Il faut noter que dans les prochains jours, Alassane Bala Sakande va se rendre au siège de l’UPA à Abidjan en Côte d’Ivoire dans le cadre des procédures de passation de charges entres les présidents sortant et entrant d’une part et de l’autre, entre les secrétaires généraux entrant et sortant. Une occasion pour le PAN de s’entretenir avec les plus hautes autorités ivoiriennes.

A T

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *