Accueil » Monde » Présidentielle guinéenne: Dadis Camara déclaré candidat

Présidentielle guinéenne: Dadis Camara déclaré candidat

Moussa Dadis Camara, l’ancien chef de la junte guinéenne, en exil au Burkina Faso depuis 2010, a déclaré, le lundi 11 mai 2015 à Ouagadougou, sa candidature à la prochaine élection présidentielle en Guinée-Conakry. Dans sa déclaration devant la presse burkinabè, l’ex-capitaine de l’armée guinéenne dit accepter d’être à la tête des Forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD), parti qui le portera d’ailleurs à cette présidentielle prévue au mois d’octobre prochain.

Le président du parti à l'entrée de la salle
Le président du parti à l’entrée de la salle

Le Parti des forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD) a expliqué aux Hommes de médias que c’est à l’unanimité que Dadis Camara a été porté à la tête de du parti. «Les délégués des bureaux de base régionaux et les membres du Bureau exécutif ont élu à l’unanimité M. Moussa Dadis Camara, au poste de président du Parti et par la même occasion l’investissent comme candidat du parti pour les prochaines élections présidentielles de 2015», a mentionné Maxime Manimou, Secrétaire à la Communication, porte-parole du parti. Pour celui-ci, les raisons de ce choix sont entre autres «ses vertus de probité morale, d’intégrité, de transparence, de patriotisme, de sincérité et d’équité dans la gestion des affaires de l’Etat; son pragmatisme dans la prise des décisions sur les questions brulantes de la Nation; sa qualité de rassembleur de tous les Guinéens autour d’un idéal d’une Guinée plurielle et prospère». Et d’ajouter, «l’heure est venue de prendre la destinée de notre pays, la Guinée; pour cela, nous vous invitons à soutenir notre candidat Monsieur Moussa Dadis Camara pour la présidentielle de notre chère Guinée».

Des membres de la délégation du parti dont le porte-parole (droite) venus de la Guinée Conakry
Des membres de la délégation du parti dont le porte-parole (droite) venus de la Guinée Conakry

Cette sollicitation a été bien accueillie par l’ex-président guinéen. «En décidant à l’unanimité, au terme de votre assemblée générale du 3 mai 2015, à me désigner comme président de votre parti, les Forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD), je mesure toute l’estime portée sur ma modeste personne et toute la responsabilité que cela représente. Je reste convaincu que cette élection est loin d’être un hasard, encore moins un jeu d’autant plus que c’est au terme de sérieux travaux animés par d’éminentes ressources humaines que la lourde et haute responsabilité a été sagement prise». Il a accepté cette proposition mais non sans en mesurer la portée. «Je mesure également toute la signification de cette marque de confiance que j’accepte volontiers en vous exhortant à redoubler d’efforts pour qu’ensemble, nous atteignions tous nos objectifs communs qui sont de contribuer significativement à instaurer un véritable Etat de droit au sens large du terme dans notre chère patrie commune à nous tous, la Guinée», a-t-il souligné. C’est pourquoi, «les défis restent énormes mais notre détermination doit impérativement prendre le dessus», a-t-il reconnu, avant de prendre officiellement les rênes du parti. «Je prends aujourd’hui la destinée de ce parti qui se veut national, rassembleur», s’est-il engagé.

Moussa Dadis Camara à la porte de l'hôtel où s'est tenue la rencontre
Moussa Dadis Camara à la porte de l’hôtel où s’est tenue la rencontre

A la question de savoir quand est-ce que Moussa Dadis Camara va retourner en Guinée, il a répondu qu’il est Guinéen avant tout, et que rien ne l’interdit de rentrer dans son pays mais pour ce qui est de la date exacte, «vous le saurez le moment venu», a affirmé le nouveau président du FPDD. Ce dernier a également dit aux hommes de média que son option n’a rien à voir avec la situation politique que connaît le Burkina Faso.
Quant aux troubles que connaît la Guinée actuellement, l’ancien président guinéen se refuse à tout commentaire, se contentant de déplorer cette situation.
Omar Compaoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *