Accueil » Politique » Présidentielle malienne: le candidat Soumaïla Cissé à Bobo

Présidentielle malienne: le candidat Soumaïla Cissé à Bobo

Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) du Mali, par ailleurs candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, est allé à la rencontre de ses compatriotes militants de la ville de Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, le mercredi 4 juillet 2018.

Soumaïla Cissé dit être venu échanger avec…
Les officiels lors de la rencontre

L’élection présidentielle aura lieu en République du Mali le 29 juillet 2018. En lice, 24 candidats dont Soumaïla Cissé, président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD).

En attendant l’ouverture officielle de la campagne électorale prévue pour le  07 juillet 2018, l’ancien patron de l’UEMOA mène déjà des opérations de séduction. C’est ce qui l’a d’ailleurs conduit à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, le mercredi 4 juillet 2018 où il a rencontré ses compatriotes militants pour partager avec eux la vision qu’il a pour le Mali.

Accompagné d’une forte délégation, Soumaïla Cissé dit être venu échanger avec les Maliens vivants à Bobo-Dioulasso sur la situation sociopolitique de son pays et les enjeux des élections à venir. Candidat déclaré, l’homme a mis à profit cette rencontre pour présenter ses priorités à ces derniers. Aussi, n’est-il pas passé par quatre chemins pour leur demander de lui accorder leurs voix car il estime être «la solution» aux problèmes du Mali.

…ses compatriotes de Bobo

Tout en s’engageant à prendre à bras-le-corps les préoccupations des Maliens de l’étranger qui se résument selon lui aux consulats de proximité, aux députés de la diaspora malienne, aux  visas mixtes, Soumaïla Cissé dit avoir aussi dans son programme de campagne, la lutte contre le chômage et l’insécurité au Mali qui, du reste, sont pour lui une priorité.

Aussi, Soumaïla Cissé ne manque pas d’arguments de séduction. Contrairement à certaines candidatures, il que la sienne n’est pas circonstancielle et ce, au regard de son riche expérience dans la gestion des affaires pour avoir passé dix ans dans le gouvernement de son pays, mais aussi dix ans à la tête de l’UEMOA.

Et ses militants de voir en lui le candidat idéal. Ainsi, se sont-ils engagés à le soutenir pour sa victoire au soir du 29 juillet prochain.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *