Accueil » Politique » Processus électoral: visite des installations de la CENI

Processus électoral: visite des installations de la CENI

Dans la soirée du mardi 24 février 2015, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé à la présentation des installations qui abritent les kits devant servir à l’enrôlement biométrique entrant dans le cadre de la révision exceptionnelle du fichier électoral. A travers cette visite guidée, Me Barthélémy Kéré souhaite que tous les acteurs soient au même niveau d’information.

Me Barthélemy Kéré a affiché un optimiste par rapport au début de cette opération
Me Barthélemy Kéré (cravate rouge) a affiché un optimiste par rapport au début de cette opération

A quelques jours du lancement de la cérémonie de révision exceptionnelle du fichier électoral, la CENI est dans l’optique de ratisser large et d’accroître de façon substantielle le potentiel électoral, après la publication, il y a quelques semaines, du chronogramme de cette révision. Ainsi, après l’accueil des visiteurs du jour par Barthélémy Kéré, c’est la salle informatique qui donnait à voir le dispositif d’enrôlement constitué de 2500 kits, et mis à jour par 30 ingénieurs informaticiens. Suivra la présentation des plaques solaires servant à l’alimentation du matériel informatique sur les sites devant accueillir les électeurs potentiels à partir du 3 mars prochain. Enfin viendra la salle de contrôle du matériel et de câblage, présentée comme le cerveau du dispositif, compte tenu de son importance et du rôle qu’elle joue.
A l’issue de cette visite et pour marquer le coup, Me Kéré saisira l’occasion pour s’entretenir avec la presse sur la conduite du processus. Pour lui, à travers la réouverture du fichier électoral, le gouvernement et les acteurs politiques ont souhaité tenir compte du contexte qui a conduit à l’avènement du pouvoir de la Transition.

Les plaques solaires servant à l’alimentation du matériel informatique.
Les plaques solaires servant à l’alimentation du matériel informatique.

Première étape dans le déroulement d’un chronogramme électoral, la mise à jour du fichier va nécessiter la mobilisation de ressources humaines, matérielles, financières et logistiques conséquentes. Pour ce faire, à en croire le patron de la CENI, ils seront 2500 opérateurs de kits encadrés par 200 superviseurs, munis de kits d’enrôlement biométriques et assistés d’aides opérateurs. La mission de ces derniers se fera sous l’assistance des membres des démembrements de la CENI déjà prêts «à se mettre en ordre de bataille pour le succès de l’opération» évaluée à 7 milliards de Frans CFA, entièrement financée par le budget de l’Etat.
En rappel, sont concernés par cette révision, les citoyens burkinabè âgés de 18 et plus au 31 janvier 2016 (date des élections municipales) et les étrangers résidants au Burkina Faso depuis dix ans au moins pouvant justifier d’une profession légalement reconnue et étant à jour de leurs obligations fiscales. Sont aussi concernées les personnes qui ne sont pas encore inscrites sur la liste électorale ni en 2012 ni en 2014. Par extension et selon Me Kéré, les Burkinabè qui n’ont pas encore 18 ans à la date de l’opération mais qui les auront le 31 janvier 2016 peuvent se faire enrôler. Pour ce faire, les intéressés doivent se présenter physiquement devant l’agent recenseur, muni de l’une des pièces suivantes: la carte d’identité nationale, l’acte de naissance ou le jugement supplétif d’acte de naissance.
De l’avis du président de la CENI, c’est «pour donner un cachet particulier au démarrage de cette opération que la cérémonie officielle de lancement sera organisée à Koupéla dans le Kourittenga, le 3 mars prochain».
Au terme de cette opération prévue pour se tenir du 3 mars au 18 mai 2015 sur le terrain, il sera procédé au traitement des données et à la publication de la liste provisoire donnant lieu à la gestion du contentieux électoral avant la publication définitive pour le scrutin couplé du 11 octobre prochain et les municipales du 31 janvier 2016.
W. DAVY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *