Accueil » Société » Professeur Idrissa Ousmane Dicko est retourné sur la terre de ses ancêtres

Professeur Idrissa Ousmane Dicko est retourné sur la terre de ses ancêtres

Feu Pr Dicko
Feu Pr Dicko

Le corps du Vice-Président pour l’Afrique de l’ONG The Hunger Project International, Pr Idrissa Ousmane Dicko, décédé le 6 juillet 2017 aux Etats-Unis d’Amérique, est arrivé le mercredi 19 juillet 2017 à l’aéroport de Ouagadougou.

Une cérémonie d’hommage a été organisée à son domicile à Somgandé le soir même à partir de 19H.

La levée du corps a eu lieu le jeudi 20 juillet à 7H à son domicile, suivie du transfert du corps et de l’enterrement à Dori le même jour.

Après le baccalauréat, Idrissa Dicko s’est inscrit à l’Université de Ouagadougou, à l’Institut supérieur polytechnique. Il en sortira ingénieur du développement rural et ira poursuivre sa spécialisation en agronomie à l’université de Géorgie aux Etats-Unis.

De retour au pays, il intégrera ‘’son’’ école devenue Institut de développement rural comme enseignant. De 1992 à 1996, il en prendra la direction avant de créer, en 1997, l’antenne nationale du projet américain de lutte contre la faim, The Hunger Project.

A sa nomination à New York en 2010, voici ce que nous écrivions, dans l’une des éditions de juin 2010 de l’hebdromadaire satirique JJ, dans sa rubrique Fasomètre:

«Pr Idrissa Dicko: directeur national de l’ONG Hunger Project. Enseignant à l’Université de Ouagadougou, il a ouvert, en mars 1997, la représentation de l’ONG américaine de lutte contre la faim au Burkina Faso. Le travail abattu sous sa conduite a valu, un an seulement après, soit en 1998, à Aïssata Nagbila, paysanne de l’épicentre de Zincko (Sanmatenga), de remporter le «Prix Leadership Afrique pour l’élimination permanente de la faim» d’une valeur d’un million de dollars US. Mais la plus grande nouvelle, c’est qu’il vient d’être nommé vice-président pour l’Afrique, au siège, à New York. Un poste jamais occupé par un Africain francophone.»

En mars dernier, Pr Dicko était à Ouaga pour célébrer les 20 ans de Hunger Project Burkina Faso. Nous n’avons pas pu nous rencontrer et ne savons pas s’il souffrait d’un mal. C’est alors avec une grande surprise et une grande tristesse que nous avons appris son décès puis son inhumation le samedi dernier. Nous avons tenu à faire ce témoignage sur l’homme pour lui rendre un hommage. Pr Dicko était un combattant infatigable dans la lutte contre la faim de ses semblables. Il était d’un abord facile et d’une collaboration agréable.

A sa famille, à ses collaborateurs de Hunger Project Burkina et de Hunger Project International, aux nombreux paysans regroupés au sein des épicentres, nous présentons nos condoléances. Pr Dicko est retourné sur la terre de ses ancêtres mais il a eu une vie utile sur terre, une vie dont le prolongement est la victoire des communautés africaines sur la faim à partir du travail de la terre.

Hidogo

Un commentaire

  1. Qu’ Allah reçoive l’âme de cet ami et valeureux condisciple. Amina yarabi. Je viens tout juste d’apprendre cette triste nouvelle. Mes condoléances à toute sa famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *