Accueil » Société » Province du Nahouri: 25 personnes formées pour la promotion de la bonne gouvernance

Province du Nahouri: 25 personnes formées pour la promotion de la bonne gouvernance

L’Association des Jeunes pour la promotion des Orphelins organise du 14 au 18 févier une session de formation des lanceurs d’alertes en suivi citoyen de la délivrance des services de santé et d’interpellation citoyenne. Cette formation qui concerne 25 personnes issues d’associations se déroule dans la salle des fêtes de la mairie de Pô. La cérémonie d’ouverture présidée par le haut-commissaire de la province du Nahouri représenté par le secrétaire général a connu la présence   du secrétaire général de la commune, du président d AJPO, d’un représentant du médecin chef du district de  Pô et du coordonnateur régional des OSC du centre sud.

Le présidium avec de droite a gauche Dr Minougou du CMA, Babou ZIO président d AJPO, Isaac SIA SG de la province du Nahouri, Amidou ZONGO SG de la mairie de Po et Kalifa KABRE coordonnateur régional des OSC du centre Sud

L’objectif général de la formation est de renforcer les compétences des lanceurs d’alertes sur les techniques de plaidoyer, du suivi citoyen et d’interpellation citoyenne en matière de bonne gouvernance dans le secteur de la santé.  Il s’agit plus spécifiquement de renforcer les connaissances des   participants sur les techniques d’analyse des politiques publiques de santé,  de renforcer les connaissances des participants  sur le dispositif de suivi et d’évaluation du référentiel de développement (PNDES) au Burkina Faso, les différents documents cadres et les différents projets et programmes existant dans les domaines de la santé .

Plusieurs modules leur  seront dispensés à savoir  la bonne gouvernance et la recevabilité sociale, les politiques publiques de développement, les techniques de suivi citoyen, du plaidoyer et d’interpellation citoyenne, le Système d’organisation des soins de santé de la région du Centre-Sud : Etat des lieux des indicateurs en santé et perspectives .

Le SG de la province a souhaité une assiduité des participants

Les formateurs spécialistes du suivi citoyen des politiques publiques de développement dans le domaine de la santé.   Dans son mot introductif le président d AJPO monsieur Babou ZIO a remercié les autorités provinciales, communales, les formateurs  ainsi que les participants pour leur disponibilité et leur engagement.

Le représentant  du médecin chef le docteur Luc Minoungou dans la même dynamique a aussi souhaité bon vent au projet.

Le secrétaire général de la province du Nahouri monsieur Isaac SIA   a relevé  que  depuis 2016, notre pays a adopté un nouveau référentiel de développement dénommé « Plan national de développement économique et social » que tous les acteurs de développement doivent  impérativement    mettre en œuvre.

la photo de famille

Par ailleurs, pour monsieur SIA,  dans le cadre de la promotion de la bonne gouvernance et de la redevabilité, le Gouvernement et la société civile ont organisé en décembre 2018, une conférence nationale sur la redevabilité sociale au Burkina Faso.

C’est dans ce contexte que l’AJPO et bien d’autres structures du domaine de la santé se sont engagées à définir des mécanismes de suivi citoyen pour contribuer à l’amélioration de la bonne gouvernance et la redevabilité dans ledit secteur a-t-il ajouté. Cette   formation  de cinq jours dont l  ’objectif est  de promouvoir la bonne gouvernance, la redevabilité et  un accès équitable aux soins de santé au profit des populations notamment les femmes et les enfants dans la région du Centre-Sud d’ici à fin juin  2020. Il a recommandé une assiduité des participants pour en en sortir bien nantis.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *