Accueil » Politique » Province du Nahouri: les nouveaux bureaux du MPP, officiellement installés

Province du Nahouri: les nouveaux bureaux du MPP, officiellement installés

Les samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019 une mission du bureau politique du mouvement du peuple pour le progrès(MPP) conduite par Issa Dominique Konaté était en tournée d’installation officielle des nouveaux dans la province du Nahouri. Dans les cinq communes que compte la province, le parti a dressé son  bilan et donner sa  feuille de route pour l’année en cours.

Issa Dominique (debout) et son équipe à Guiaro

C’est à dix heures que la mission a démarré les échanges  avec  les  membres des structures de la commune de Ziou. La vie du parti, le bilan des réalisations du chef de l’Etat, la situation nationale, les perspectives ont constitué l’essentiel des échanges.  Malgré les nombreuses attaques et le climat social caractérisé par les multiples grèves, le chef de l’Etat a fait de nombreuses réalisations  au nombre desquels on dénombre plus de 3000 classes construites, 5076 forages, des routes, plus de  160.000 femmes formées et soutenues, de nombreux enseignants recrutés…..  L’honorable Boureima Barry a relevé les promesses non tenues afin de les transmettre au chef pour une suite.

Cette même démarche a été observée à  Zecco  à 14 heures ce samedi avant les étapes de Tiebélé, Guiaro et Pô  le dimanche 7 juillet.

L’équipe a Pô avec Issa Dominique au centre

Les mêmes doléances à savoir la construction de barrages, l’insuffisance des forages, le travail pour les jeunes et femmes, le manque de moyens de fonctionnement pour les structures ont été relevées. Dans toutes ces cinq communes Issa Dominique Konaté, 2ème vice-président du parti et toute  son équipe composée de Souleymane Zibaré, Boureima  Barry, Moussa Kaboré, Zakaria Sawadogo et Romaric Sawadogo ont sollicité la cohésion dans le parti. La mission a jugé la tournée satisfaisante dans l’ensemble et donner officiellement  le feu vert aux structures afin qu’elles se mettent  à pied d’œuvre pour les échéances de 2020.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *