Accueil » Mounafica » Quand une autorité se refuse aux consignes de sécurité!

Quand une autorité se refuse aux consignes de sécurité!

C’est dans un resto très classe du quartier huppé de Ouaga 2000 que moi Mounafica, accompagné d’un ami d’enfance qui était de l’autre côté des mers, précisément chez l’Oncle Sam, que la scène plus ou moins insolite s’est déroulée.

Avec les craintes d’attentats imprévisibles des terroristes ici au Faso, les consignes de sécurité sont des plus claires: tout le monde doit se soumettre aux contrôles avant d’accéder à certains lieux publics.

Le vigile de service, ce jour, s’est redressé promptement, quand il a vu venir un client. Muni de son détecteur, il s’avança pour le contrôle d’usage. C’est alors que ce client lui lança à la figure: «Vous ne me connaissez pas? Je suis le …» Le vigile était tout penaud, alors qu’il ne le fallait pas, il voulait bien faire son travail. On ne sait jamais, les hommes peuvent se ressembler, chacun de nous a presque son sosie quelque part ici au Faso ou ailleurs.

L’autorité en question n’en était pas à sa première frasque dans ce resto. Il a été rapporté à Mounafica qu’il n’a pas pris toutes les précautions pour des échanges téléphoniques concernant l’affaire ‘’Pascal Zaïda’’. Oubliant qu’il était dans un lieu public, il parlait à haute et intelligible voix avec un interlocuteur, certainement un autre ‘’môgô-puissant’’, de l’autre côté du téléphonique, sur ce qu’il fallait faire de Zaïda…

Franchement, ce n’était pas prudent, surtout qu’il ne savait pas qui étaient les autres clients. Peut-être qu’il y avait des partisans de Zaïda au même lieu? Ceux-ci auraient pu l’alerter et Zaïda pouvait quitter le pays ou bien se trouver une bonne cachette, puisque les échanges du ministre indiquaient qu’il faut l’interpeler.

Ce n’est pas prudent de la part de cette autorité. Elle aurait dû se trouver un coin calme pour communiquer sans que cela ne tombe dans des oreilles indiscrètes… comme celles de Mounafica.

Mounafica, tout œil tout ouïe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *