Que devient Bernadette Sanou née Dao? - Les échos du Faso
Accueil » Que devient? » Que devient Bernadette Sanou née Dao?

Que devient Bernadette Sanou née Dao?

Bernadette Sanou née Dao

Bernadette Sanou a été révélée au grand public lors de son passage dans le gouvernement de la Révolution démocratique et populaire conduite par le capitaine Thomas Sankara comme ministre de la Culture de septembre 1986 à août 1987. Elle a fait ses études secondaires au collège Notre Dame de Kolog-Naba de Ouagadougou à l’issue desquelles elle a obtenu le Bac en 1972. Elle poursuit ensuite ses études à Dakar, à l’Université de l’Etat d’Ohio (USA) et à Paris (Sorbonne). De 1977 à 1985, elle a été professeur de français et responsable du service de linguistique appliquée à l’Institut Pédagogique du Burkina (IPB). En 1986, elle a travaillé à l’Institut national d’Alphabétisation (INA), puis Directrice de l’IPB. Littéraire et linguiste de formation (Licence ès-Lettres, Master en linguistique générale, DEA en linguistique africaine), elle a collaboré à l’élaboration de plusieurs manuels scolaires en jula (5 livres de lecture) et en français (Lire au Burkina, le livre de lecture CP1, publié avec Jeanne Sidibé, Larousse, 1986). En 1988, elle a fondé l’UNTENI (Association pour la survie, la protection et le développement de l’enfant) et en 1991, la GUIMBI (Caisse mutuelle pour les femmes). En 1996, elle est membre du Conseil Supérieur de l’Information, aujourd’hui Conseil supérieur de la Communication. Directrice de l’Institut Pédagogique du Burkina à nouveau, elle a été nommée Directrice générale de la Coopération internationale. De là, au début de 1999, elle a été promue ministre de l’Intégration régionale. Après ce ministère, elle a servi pendant 5 ans comme Directrice de l’Office national du Tourisme burkinabè. Puis ses traces ont été un peu perdues.

Admise à la retraite en 2011, elle a eu l’opportunité de nouer contact avec la fondation STRØMME, une ONG internationale norvégienne. Elle œuvre dans l’éducation et la miro-finance communautaire sur tous les continents pratiquement. En Afrique de l’Ouest, elle est présente au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Bernadette Sanou est naturellement dans le secteur de l’éducation où elle s’occupe de la Stratégie de scolarisation accélérée passerelle (SSAP) mise en œuvre dans les trois pays. Elle est également la Secrétaire permanente de la section ouest-africaine de la fondation STRØMME depuis sa création en 2010-2011. Elle réside au Mali où elle est née et débuté ses études avant de rejoindre le Burkina Faso à l’âge de 11 ans. Elle est donc retournée vivre ses derniers moments d’activité dans son pays de naissance.

Il faut aussi savoir que Bernafête Sanou, comme elle a été affectueusement surnommée par l’Hebdromadaire satirique JJ dont le patron a des liens de parenté à plaisanterie avec elle, est aussi écrivain. Le roman, la poésie, c’est notamment son dada.

Hidogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *