Accueil » En face du miroir » Que va faire le CSC?

Que va faire le CSC?

Plus que quelques jours et la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle du 29 novembre va lâcher ses joutes oratoires. A entendre certains partis donner déjà le ton de ce que seront ces diatribes, ce ne sont pas les piques qui manqueront. Il y aura véritablement du piquant dans cette campagne. Pourvu que ce piquant puisse être adouci par une gorgée de dolo bien ‘’toossé’’ ou de zom-koom. Pourvu aussi qu’on ne tombe pas bas au point de servir des injures et des diffamations à l’électorat.

Election 2015Cela sera facile à contrôler par les médias et dans les médias, chaque animateur ayant fait une révision sur l’éthique et la déontologie et surtout fait un examen de conscience sur sa responsabilité sociale de journaliste.
Cependant, il sera difficile, voire impossible, de contrôler ce qui est déversé sur la toile! Là-bas, dans cette jungle où certains ont quand même la vue perçante, tout le monde est journaliste. C’est bien mais le revers de cette tribune qui relaie l’information instantanée, c’est que, sous le couvert de l’anonymat, certains petits esprits distillent de l’intoxication, diffament et injurient des adversaires politiques. Que faire? Là se trouve la quadrature du cercle.
Si seulement le Burkina pouvait désactiver ne serait-ce que pendant la durée de la campagne cette vilaine ‘’Face de bouc coagulé’’, on aurait eu une campagne clean. Mais c’est presque sûr que ni le CSC ni l’ARCEP n’a les moyens de ce contrôle.
Alors, il restera à chaque leader politique de sensibiliser ses militants ou fans à civiliser leurs interventions, à être courtois envers autrui. Ce n’est pas que la tentation de ‘’causer dèguè’’ va quitter certains orateurs; mais en se remémorant le sacrifice que les martyrs de septembre et d’octobre ont consenti pour que cette élection-là soit, et qu’elle conduise inexorablement vers l’alternance politique, chacun saura tourner sa langue sept fois dans la bouche avant de parler.
Sinon, il sera totalement idiot de provoquer l’étincelle qui va mettre le feu aux poudres et empêcher cette belle page de notre pays de s’écrire. Car, à jamais, la jeunesse a prouvé que nul ne pourra encore l’empêcher de voir son avenir avec optimisme à travers des élections libres, équitables, transparentes et acceptées par tous.
Lougouvinzourim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *