Accueil » Gouvernance - Développement » Les raisons de la visite du ministre de la Défense nationale à Sara Séré/Sérémé

Les raisons de la visite du ministre de la Défense nationale à Sara Séré/Sérémé

Le nouveau Médiateur du Faso, madame Saran Séré/Sérémé, a reçu en audience, ce vendredi 15 décembre 2017 à Ouagadougou, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda. L’objet de cette visite a porté sur la situation nationale et une franche collaboration entre les deux institutions dont elle a désormais la charge.

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda
Le médiateur du Faso, Mme Saran Séré Sérémé

Le Médiateur du Faso qui est avant tout dans l’art de concilier les positions, rapprocher les protagonistes et résoudre les conflits, a reçu dans ses locaux le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda. Le renforcement de la communication, le renforcement des capacités techniques du personnel et surtout le dialogue social entre ces deux institutions, ont constitué la matière de cette visite du premier responsable de la grande muette, Jean Claude Bouda, au médiateur du Faso.

A sa sortie d’audience, le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, a expliqué à la presse qu’il est venu s’entretenir avec madame le médiateur du Faso de son institution et de ses acquis, en évoquant les dossiers militaires dont elle est au courant, pour qu’ensemble, des solutions soient trouvées. Le ministre a réaffirmé à cette occasion le soutien de son département et de son équipe aux missions de madame le médiateur du Faso pour le dialogue social des fils et filles de notre nation. Il est à noter que pour le département de Jean-Claude Bouda, dix (10) dossiers auraient déjà été traités par le Médiateur du Faso.

La photo de famille à la sortie l’audience avec le médiateur du Faso

L’occasion a été saisie par Mme Saran Séré/Sérémé pour traduire sa profonde gratitude au ministre de la Défense et à toute son équipe pour la confiance placée en elle.

Cette visite de courtoisie a été également une rencontre de travail entre les deux instituts pour trouver des solutions sans complaisances aux différents problèmes que connaissent les citoyens et notamment les militaires. Le Médiateur du Faso a tenu à rappeler que face aux problèmes qui leurs sont exposés, la manière la plus adéquate de les résoudre sans aller à une résolution conflictuelle, c’est le dialogue social.

Ce faisant, elle attache du prix au renforcement de la communication, au développement d’une politique de proximité, au renforcement des capacités techniques du personnel, au dialogue social. Mme Saran Séré/Sérémé invite donc les citoyens à exposer leurs problèmes au Médiateur du Faso pour lequel elle a placé son mandat sous le signe de l’ouverture, l’innovation et l’excellence.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *