Accueil » Société » «Rango», le super-héros qui fascine les Burkinabè

«Rango», le super-héros qui fascine les Burkinabè

D’ordinaire, les dessins animés sont faits pour les enfants. Mais il arrive que les adultes y succombent également. C’est le cas de «Rango».

« Rango » le super-héro sculpté dans du bois à Saaba

«Rango» est l’acteur principal d’un dessin animé très prisé par les Burkinabè. Ce personnage qui ressemble à un caméléon est agréable à écouter quand il s’exprime en mooré et dans ses accoutrements de cow-boy. Sa démarche, sa mal cause, ses ambitions démesurées et son courage permettent aux téléspectateurs de passer un bon moment. « Rango » bénéficie de l’amour du public car il est naturel, imaginatif et les spectateurs s’identifient à lui. En plus, il est subtil, poignant et mignon. Il suscite beaucoup d’émotions et de la joie. Un vrai tue stress.

Les adultes sont aussi tombés sous le charme de Rango

D’abord parce qu’il raconte des histoires simples dans une voix amusante et captivante. Vous avez une lancinante tristesse, vous avez besoin de vous défouler ou de cacher votre solitude, «Rango» est votre générateur d’émotions positives. Son langage grossier vous fera rire à gorge déployée. Les sujets que « Rango » aborde dans ses films touchent aussi les adultes et sont la bravoure, la justice, le goût du risque, le leadership, les valeurs morales, etc.

Parce qu’il est ironique, laid et irrévérent, « Rango » séduit les Burkinabè de tous âges et de toutes les couches sociales. Il arrive à les libérer de leurs pensées complexes à travers des représentations simples de leur vie réelle.

Preuve que depuis toujours, les hommes admirent les super-héros, quelles que soient leurs couleurs et leur origine. Surtout quand ils sont dotés de forces et de pouvoirs surhumains et combattent le Mal pour sauver le monde.

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *