Accueil » Logtoré » «Les rapports sexuels ne sont pas interdits pendant la grossesse», dixit Pr Ali Ouédraogo

«Les rapports sexuels ne sont pas interdits pendant la grossesse», dixit Pr Ali Ouédraogo

La grossesse est une période de changement et d’adaptation qui touche la vie d’une femme. Peut-on toujours entretenir des relations sexuelles pendant cette période? Quelle contre-indication pour le sexe durant la grossesse? Pour répondre à ces interrogations, nous avons rencontré le Professeur Ali Ouédraogo en service au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo. Pr Ali Ouédraogo est par ailleurs professeur titulaire de gynécologie au niveau de l’université Pr Joseph Ki-Zerbo.

Professeur Ali Ouédraogo en service au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo

Les Echos du Faso (LEF): Le désir des femmes est-il modifié pendant la grossesse?

Pr Ali Ouédraogo (Pr AO): Oui! Le désir sexuel des femmes est beaucoup modifié au cours de la grossesse et cela varie en fonction de l’âge de la grossesse.

Si on prend les trois premiers mois, la femme présente des signes nerveux, tels les envies de la grossesse, le dégoût de certaines choses, l’irritabilité, la nervosité, la somnolence et tout cela entraine une perturbation de l’alimentation et un état de fatigue. Cela perturbe beaucoup son désir sexuel.

Au cours du deuxième trimestre, c’est-à-dire les 4e, 5e et 6e  mois, la femme est beaucoup plus adaptée aux hormones de la grossesse et supporte mieux les différents signes. Ce qui fait que le désir sexuel augmente au cours de cette période.

Au cours du troisième trimestre, du point de vue anatomique, il y a beaucoup de modifications. Le ventre est assez gros, difficile souvent à supporter par la femme qui est préoccupée par le déroulement de l’accouchement. Cela l’amène à être dans un état où le désir sexuel est beaucoup diminué.

LEF: Le désir de l’homme peut-il changer durant cette période?

Pr AO: Oui, le désir des hommes change également parce qu’ils sont préoccupés par les modifications subies par la femme au cours du premier trimestre de la grossesse.

Au cours du second trimestre, la femme supporte mieux les rapports et cela peut permettre à l’homme d’avoir du désir. Vers la fin de la grossesse, les modifications anatomiques de la femme font souvent que l’homme se demande si l’acte sexuel ne va pas créer des problèmes à la femme et au bébé. Cela modifie souvent son appétit sexuel et perturbe le désir.

LEF: La femme peut-elle toujours faire l’amour pendant sa grossesse?

Pr AO: En dehors de certaines situations où les rapports peuvent être interdits à une période donnée, la femme peut toujours avoir des rapports sexuels tout au long de la grossesse. Il suffit seulement que les deux conjoints se comprennent. C’est vrai qu’au cours du premier trimestre, la femme présente des signes. Mais il y a des femmes qui vont faire les trois mois sans perturbations particulières. Souvent même la femme pose le diagnostic de la grossesse quand elle a deux mois de retard, donc elle a eu tout un mois pour avoir des rapports sans signes particuliers.

LEF: Dans quelles situations la femme enceinte ne peut pas avoir de relations sexuelles?

Pr AO: Toutes les situations qui peuvent provoquer un avortement ou un accouchement prématuré. Si la femme a des douleurs pelviennes importantes, si elle a un saignement incompréhensible, si elle perd les eaux, elle ne doit pas avoir des rapports sexuels. Il y a également ce que l’on appelle une béance au niveau du col. Par exemple les femmes qui ont un col qui n’est pas assez tonique et qui fait que souvent elles perdent leur grossesse au début du deuxième trimestre. Dans cette situation, on fait souvent un cerclage pour permettre au col de rester tonique et supporter les grossesses. Dans ce cas, les rapports sexuels sont interdits.

Il y a des situations aussi où les femmes ont eu des chirurgies ou des anomalies au niveau du col. Ces chirurgies font en sorte que le col devient un peu plus court et en ce moment il faut avoir l’avis du spécialiste pour explorer de façon échographique le col et voir si les rapports sont possibles.

LEF: Avoir des rapports aux derniers mois de sa grossesse facilite-t-il l’accouchement?

Pr AO: Ce n’est pas de façon spécifique que les rapports vont faciliter l’accouchement. Les rapports sexuels permettent à la femme d’être beaucoup plus rassurée. Si elle se rend compte que depuis le début de sa grossesse jusqu’au troisième trimestre son mari n’a pas d’envie sexuelle envers elle, elle va se poser beaucoup de questions sur la fidélité de celui-ci.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *