Accueil » Logtoré » Reflux gastro-œsophagien: 60% des pathologies retrouvées en 2012 sur 14000 endoscopies

Reflux gastro-œsophagien: 60% des pathologies retrouvées en 2012 sur 14000 endoscopies

A l’état normal, après avoir mangé, on a un reflux physiologique. Mais il peut arriver que le contenu de l’estomac remonte dans l’œsophage en dehors de ce cas cité. Faut-il s’inquiéter? Qu’est-ce qui explique cela ? Le docteur Lydie Sia Ouattara, hépato-gastrologue en service au CMA Paul 6 et à Schiphra explique.

Les Echos du Faso (LEF) : Qu’entend-on par reflux gastro-œsophagien ?

Dr Lydie Sia Ouattara (LSO) : Le reflux gastro-œsophagien peut-être défini comme un passage à travers le cardia qui est la jonction entre l’œsophage et l’estomac. C’est le passage d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage en dehors de tout effort de vomissement.

LEF : Qu’est-ce qui peut expliquer cette situation ?

Dr lydie/Sia Ouattara

Dr LSO : Cette situation peut être expliquée par une défaillance de la barrière anti reflux. A l’état normal, il existe un dispositif anti reflux au niveau de la jonction entre l’œsophage et l’estomac. Le reflux œsophagien se produit quand ce dispositif anti reflux est défaillant. Cela s’explique par une hyper pression abdominale, l’obésité. Les efforts de toux, les vêtements et les ceintures trop serrés entrainent également une compression au niveau abdominale et comprime l’estomac. Ce qui va faire que le contenu de l’estomac peut refluer dans l’œsophage. La troisième cause c’est une stase gastrique. C’est-à-dire que les aliments au niveau de l’estomac s’accumulent, dilatent l’estomac. Toute chose qui va provoquer le reflux.

LEF : A quel moment doit-on s’inquiéter ?

Dr LSO : Le reflux gastro œsophagien devient une maladie quand il y a des symptômes.

LEF : Lesquels ?

Dr LSO : On a des symptômes digestifs et extra digestifs. Les symptômes digestifs sont les plus fréquents. Il s’agit des brûlures au niveau de la poitrine qui remontent jusqu’à la gorge. Le patient va sentir des régurgitations, un liquide aigre, à savoir de l’acide remonté à la bouche. Généralement ce sont ces symptômes qui accompagnent le reflux œsophagien. Il y a des symptômes qui ne sont pas fréquents, mais qui sont quand même présents. Ce sont des symptômes extra digestifs qui vont mimer des affections pulmonaires, ORL ou cardiaque. Il peut s’agir d’une toux, d’une difficulté respiratoire, d’un enrouement de la voix parce que l’acide qui reflue va irriter les cordes vocales et entrainer un enrouement au niveau de la voix. Il peut s’agir d’une douleur inexpliquée au niveau de l’oreille. Quand on examine souvent l’oreille au niveau de l’ORL sans rien trouver, il peut s’agir d’un reflux.

Il peut s’agir aussi de douleurs thoraciques qui font penser à une crise cardiaque alors que l’examen du cœur est normal. Enfin, il peut s’agir d’une inflammation des gencives ou des caries dentaire, dû au reflux des aliments dans la bouche ou encore des troubles du sommeil.

LEF : Avez-vous des statistiques ?

Dr LSO : C’est une affection assez fréquente dans notre contexte. En 2012, une étude que nous avons faite sur environ 14000 endoscopies (Fibroscopie digestive haute) dans cinq centres de santé à Ouagadougou a révélé que le reflux gastro œsophagien représentait environ 60% des pathologies retrouvées.

Nous y reviendrons prochainement sur comment se fait le diagnostic et le traitement du reflux gastro-œsophagien.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *