Accueil » Coopération-Diplomatie » Renforcement des capacités opérationnelles des FAN: la Chine Taiwan offre un nouveau champ de tirs

Renforcement des capacités opérationnelles des FAN: la Chine Taiwan offre un nouveau champ de tirs

La coopération militaire entre le Burkina et la Chine Taiwan se portent bien. La preuve, au cours d’une cérémonie solennelle, le Chef d’état-major général des Armées, le général de brigade Oumarou Sadou, a procédé, ce mercredi 23 août, à l’inauguration d’un champ de tirs offert par la Chine Taiwan. Logé au sein du camp militaire Général Bila Zagré de Kamboinsin, cette infrastructure militaire va permettre de renforcer les capacités opérationnelles des Forces armées nationales (FAN).

Le Chef d’état-major général des Armées en compagnie de l’ambassadeur de la Chine Taiwan lors la coupure du ruban

Orienté sur un quartier de la ville de Ouagadougou, l’ancien champ de tir ne remplissait plus les conditions de sécurité nécessaires pour les populations. C’est ainsi que face aux risques de sécurité, la hiérarchie militaire a exprimé le souhait auprès de son partenaire fidèle, la République de la Chine Taiwan, d’avoir un nouveau champ de tirs. Une doléance qui a été bien reçue et, fidèle à sa mission de contribuer au renforcement des capacités opérationnelles des armées, celle-ci a répondu favorablement à ce cri de cœur.

D’un coût global de plus de 524 millions, le nouveau champ de tirs, dont les travaux ont débuté en juillet 2015, a été bâti sur une superficie de 5,5 hectares et orienté de manière à éviter les habitations dans les directions de tirs. Il comporte, entre autres,  une butte de tirs d’une longueur de 120 mètres et d’une hauteur de 10 mètres, une aire de tirs avec des pas de tirs de 15 à 300 mètres. Il y a également, une clôture grillagée afin de sécuriser l’ensemble des installations et empêcher l’accès aux animaux et aux riverains des locaux techniques et des équipements.

Des infrastructures du nouveau champ de tirs des FAN

A en croire le directeur central du génie militaire, le capitaine Bondé, un forage et des équipements techniques sont en cours de réalisation. De quoi donner des motifs de satisfaction au Chef d’état-major général des Armées, le général de brigade Oumarou Sadou qui, en sa qualité de président de cérémonie, a salué ce geste de la Chine Taiwan à sa juste valeur. «Les Forces armées nationales sont particulièrement fières de cette coopération qui se renforce et se diversifie au quotidien à travers des échanges au plus haut niveau et des appuis multiformes dans le domaine de la formation des cadres et de la réalisation de projets destinés à accroître les capacités opérationnelles des Forces armées nationales», a-t-il fait remarquer.

Ainsi, il a invité les utilisateurs de ce champ de tirs à en faire un bon usage et a informé que cette infrastructure profitera aux personnels des forces paramilitaires et à certaines structures de manière générale qui contribuent à la sécurité du Burkina.

En offrant ce champ de tirs aux Forces armées nationales, l’ambassadeur de la Chine Taiwan nourrit le secret espoir de voir leurs capacités opérationnelles renforcées afin qu’elles puissent être mieux préparées à une éventuelle riposte. L’inauguration a été suivie d’une séance de tirs de démonstration.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *