Accueil » Société » Renforcer les plateformes de dialogue entre citoyens et autorités : La MFWA et ses partenaires organisent des forums publics sur des questions majeures de développement dans trois pays en Afrique de l’Ouest

Renforcer les plateformes de dialogue entre citoyens et autorités : La MFWA et ses partenaires organisent des forums publics sur des questions majeures de développement dans trois pays en Afrique de l’Ouest

Quel qu’en soit le processus de gouvernance mis en œuvre dans un pays, la participation citoyenne est centrale pour assurer la redevabilité et la transparence. Cependant, force est de constater que les plateformes pouvant permettre aux citoyens de participer à la gouvernance sont soit limitées ou inexistantes. La MFWA et ses partenaires, à travers la région Ouest Africaine, renforce les organes de presses afin que celles-ci deviennent des plateformes effectives et durables de dialogue pouvant favoriser les échanges entre citoyens et autorités.

C’est dans ce sens que la MFWA appuie plusieurs Forums Publics axées sur les questions majeures de développement et de gouvernance au Sénégal, au Burkina Faso, et au Ghana. Ces forums publics rassemblent les autorités gouvernementales, les OSC, les médias, et les citoyens afin de discuter, et de délibérer sur des mesures et résolutions concrètes visant à trouver des solutions concrètes aux défis communs. Ces forums publics sont, grâce aux partenaires médias influents, diffuser en direct sur les stations radio et en ligne, afin d’accroitre l’audience.

Ghana

Au Ghana, le prochain forum public portera sur la menace liée à la défécation en plein air et à la mauvaise gestion de l’assainissement dans la ville de Tamale qui était auparavant la ville la plus propre du Ghana. Les citoyens ont fait savoir qu’ils sont inquiets car la situation à un impact direct sur leur état de santé. Le Maire de la ville de Tamale, Iddrisu Musah ainsi que la Chef de District de Sagnerigu, Hajia Mariam Iddrisu viendront discuter autour de ce sujet majeur et répondre aux questions des participants.

A la fin du forum public, toutes les parties présentées formuleront des recommandations qui déboucheront sur des engagements de la part des autorités afin de résoudre le problème identifié. Pour l’organisation de ce forum public, la MFWA est en partenariat avec « Hope for Future Generations » qui est une organisation de plaidoyer œuvrant dans le domaine de l’Eau et de l’Assainissement. Le forum public était prévu pour le Jeudi 25 Avril 2019 dans l’auditorium du GNAT à Tamale et a été diffusé en direct sur cinq radios influentes de la ville : 123 FM, Radio Savannah, Radio Tamale, Diamond FM and Zaa Radio.

Burkina Faso.

Le forum public au Burkina Faso est prévu pour le samedi 27 Avril 2019, et aura lieu à la Direction Générale de la Coopération. Les discussions seront axées sur la problématique de la  ‘’ surpopulation des enseignants dans les écoles et lycées de Ouagadougou alors que certains établissements à proximité de la capitale en manque’’. Du reste, en 2017, une enquête parlementaire a révélé que l’une des causes de la contre-performance du système éducatif est lié à la mauvaise gestion des ressources humaines du ministère.

Le Forum public rassemblera entre autres les autorités gouvernementales, les associations et syndicats d’enseignants, les associations des parents d’élèves, les organisations de la Société civile, les médias, et les populations pour échanger et faire des recommandations clés sur la voie à suivre pour résorber le problème. Le Ministère de l’Education Nationale, ainsi que l’ancien Ministre de l’Enseignement Secondaire et Supérieur, Pr. Albert Ouedraogo accompagnés de Bassolma Basié de la CGT-B et  Wendyam Zongo de la Coordination nationale des syndicats de l’éducation évoqueront la question devant une audience. Le forum public est organisé en partenariat avec le Centre de Presse National Norbert Zongo (CNP-NZ) et sera diffusé en direct sur Ouaga FM et Savane FM.

Ces forums publics font partie du travail de la MFWA visant à Renforcer la participation et la demande de reddition de comptes en Afrique de l’Ouest à travers les plateformes de débats des médias.

De tels forums ont été antérieurement organisés au Sénégal et au Ghana. Suite à ces forums publics, des recommandations et résolutions clés ont été relevées puis partagées avec les autorités concernées. Suite à cela, un suivi des résolutions et engagements des autorités gouvernementales a été entrepris. Un autre aspect très intéressant est que l’appel à candidature pour le programme de financement des journalistes est toujours ouvert et vise à appuyer les journalistes qui font un suivi sur ces engagements pris par les autorités. Le projet est mis en œuvre par la Fondation des Media pour l’Afrique de l’Ouest en partenariat avec le Centre National de Presse Norbert Zongo (CNP-NZ).

Abigail Larbi –Odei, Chef de Programme- Media et Bonne Gouvernance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *